Philippe Herlin  Chercheur en finance / Docteur en économie

   

Mes articles Site web Mon livre




Les premiers signes du retour de l’inflation
Publié par Philippe Herlin | 15 avr. 2021 | Articles 8305

L’indice des prix vient de tomber aux États-Unis : l'inflation s'accélère à 0,6% en mars et grimpe à 2,6% sur un an. Les Américains connaissent déjà la hausse des prix, le gallon d’essence ayant augmenté de plus de 40% sur un an. Les Européens n’en sont pas encore à ce stade, mais cela ne va sans doute pas tarder.

Lire cet article

Le bilan de la Banque de France gonflé par la planche à billets, c’est-à-dire du vent
Publié par Philippe Herlin | 31 mars 2021 | Articles 16132

La Banque de France vient de publier son Rapport annuel 2020, c’est l’occasion de se pencher sur son bilan afin de comprendre comment l’institution a absorbé la crise du Covid-19 ainsi que les crises passées de la zone euro. Le bilan de la Banque de France est gonflé comme une baudruche et représente 81,7% du PIB de la France en 2020.

Lire cet article

Adieu la croissance économique, maintenant c’est bien terminé
Publié par Philippe Herlin | 18 mars 2021 | Articles 19502

Il n’y a plus que la planche à billets de la Banque centrale européenne pour apporter des paillettes, de l’illusion à bon marché, des bulles boursières et immobilières qui feront tourner les têtes mais qui n’auront qu’un temps. Une BCE qui tiendra aussi à bout de bras un secteur bancaire perclus de mauvaises dettes... Notre économie est définitivement confinée.

Lire cet article

La Banque centrale européenne a dépassé le point de non-retour
Publié par Philippe Herlin | 4 mars 2021 | Articles 19363

Les rachats de dette souveraine se font en créant ex nihilo de la monnaie, par un simple jeu d’écriture. Ce déluge de liquidités sans contrepartie dans l’économie réelle produit des bulles (actions, immobilier notamment), des krachs, et à terme une bulle sur tous les prix, c’est-à-dire de l’inflation, puis de l’hyperinflation si les choses dérapent vraiment.

Lire cet article

L’immobilier, prochaine victime de la crise du Covid ?
Publié par Philippe Herlin | 18 févr. 2021 | Articles 17490

D’un côté, la planche à billets de la Banque centrale européenne (BCE) alimente toutes les bulles, au premier rang desquelles les marchés actions qui volent de record en record, comme si la crise du Covid n’avait jamais existé… L’immobilier fait aussi partie des potentiels "réceptacles" des liquidités monétaires, comme l’a montré la crise des subprimes. Mais cette fois, il ne semble pas que ce soit le cas.

Lire cet article

Et revoici Mario Draghi, ou comment l’argent va couler à flots en Italie
Publié par Philippe Herlin | 4 févr. 2021 | Articles 17636

C’est donc la dépense à tout va qui va s’imposer en Italie, moins pour relancer l’économie (les plans d’aide ont un effet réel limité) que pour sauver un système bancaire très fragilisé. Christine Lagarde ne trouvera rien à y redire, on peut donc être certain que la planche à billets de la BCE va continuer à tourner à pleine vitesse.

Lire cet article





La "dette Covid" intégralement rachetée par la BCE, l’UE fait de la cavalerie financière
Publié par Philippe Herlin | 26 nov. 2020 | Articles 29183

La dette publique se retrouve dans les comptes de la BCE, soit directement (par acquisition), soit indirectement (comme garantie de liquidités prêtées aux banques). Le serpent se mord la queue, le déficit public est financé quasi-intégralement par la banque centrale : la masse monétaire explose, le spectre de l’inflation se rapproche…

Lire cet article



Pourquoi l'inflation réelle risque d'exploser
Publié par Philippe Herlin | 20 oct. 2020 | Articles 17843

La Banque centrale européenne (BCE) cherche désespérément à ce que l’inflation atteigne 2%, sans y parvenir. Mais au fait, pourquoi 2% et pas 0% puisqu’elle a pour objectif d’assurer la stabilité des prix ? Car 2% par an, cela ne semble pas grand-chose, mais c’est tout de même un doublement des prix sur 35 ans. En fait la BCE ne vise pas 0% parce qu’elle craint comme la peste la déflation, avec 2% elle se donne une marge de sécurité.

Lire cet article



L'or est la monnaie ancestrale, la devise de confiance
Publié par Philippe Herlin | 1 oct. 2020 | Articles 23791

Le principal facteur est la défiance envers les monnaies, les banques centrales font tourner leur planche à billets à plein régime alors qu’avec la récession due au coronavirus la production de biens réels baisse. Dans ce cas, que vaut la monnaie ? Que valent les grandes devises, le dollar, l’euro, le yen, le yuan ? Les investisseurs se reportent sur l’or, la monnaie ancestrale, la devise de confiance, que personne ne peut imprimer.

Lire cet article

Risque d’inflation : la prise de conscience s’étend
Publié par Philippe Herlin | 16 sept. 2020 | Articles 33018

La BCE se substitue au marché. C’est plus simple ainsi, nul besoin de convaincre les investisseurs, on imprime de l’argent et c’est terminé. Dans ce schéma, on assiste de facto à la fusion du Trésor et de la banque centrale : le financement du déficit de l’État est directement branché sur la planche à billets, la création monétaire est en roue libre.

Lire cet article

Articles populaires de Philippe Herlin