Philippe Herlin  Chercheur en finance / Docteur en économie

   

Mes articles Site web Mon livre


L’immobilier, prochaine victime de la crise du Covid ?
Publié par Philippe Herlin | 18 févr. 2021 | Articles 8162

D’un côté, la planche à billets de la Banque centrale européenne (BCE) alimente toutes les bulles, au premier rang desquelles les marchés actions qui volent de record en record, comme si la crise du Covid n’avait jamais existé… L’immobilier fait aussi partie des potentiels "réceptacles" des liquidités monétaires, comme l’a montré la crise des subprimes. Mais cette fois, il ne semble pas que ce soit le cas.

Lire cet article

Et revoici Mario Draghi, ou comment l’argent va couler à flots en Italie
Publié par Philippe Herlin | 4 févr. 2021 | Articles 9721

C’est donc la dépense à tout va qui va s’imposer en Italie, moins pour relancer l’économie (les plans d’aide ont un effet réel limité) que pour sauver un système bancaire très fragilisé. Christine Lagarde ne trouvera rien à y redire, on peut donc être certain que la planche à billets de la BCE va continuer à tourner à pleine vitesse.

Lire cet article





La "dette Covid" intégralement rachetée par la BCE, l’UE fait de la cavalerie financière
Publié par Philippe Herlin | 26 nov. 2020 | Articles 22425

La dette publique se retrouve dans les comptes de la BCE, soit directement (par acquisition), soit indirectement (comme garantie de liquidités prêtées aux banques). Le serpent se mord la queue, le déficit public est financé quasi-intégralement par la banque centrale : la masse monétaire explose, le spectre de l’inflation se rapproche…

Lire cet article



Pourquoi l'inflation réelle risque d'exploser
Publié par Philippe Herlin | 20 oct. 2020 | Articles 11850

La Banque centrale européenne (BCE) cherche désespérément à ce que l’inflation atteigne 2%, sans y parvenir. Mais au fait, pourquoi 2% et pas 0% puisqu’elle a pour objectif d’assurer la stabilité des prix ? Car 2% par an, cela ne semble pas grand-chose, mais c’est tout de même un doublement des prix sur 35 ans. En fait la BCE ne vise pas 0% parce qu’elle craint comme la peste la déflation, avec 2% elle se donne une marge de sécurité.

Lire cet article



L'or est la monnaie ancestrale, la devise de confiance
Publié par Philippe Herlin | 1 oct. 2020 | Articles 17575

Le principal facteur est la défiance envers les monnaies, les banques centrales font tourner leur planche à billets à plein régime alors qu’avec la récession due au coronavirus la production de biens réels baisse. Dans ce cas, que vaut la monnaie ? Que valent les grandes devises, le dollar, l’euro, le yen, le yuan ? Les investisseurs se reportent sur l’or, la monnaie ancestrale, la devise de confiance, que personne ne peut imprimer.

Lire cet article

Risque d’inflation : la prise de conscience s’étend
Publié par Philippe Herlin | 16 sept. 2020 | Articles 26877

La BCE se substitue au marché. C’est plus simple ainsi, nul besoin de convaincre les investisseurs, on imprime de l’argent et c’est terminé. Dans ce schéma, on assiste de facto à la fusion du Trésor et de la banque centrale : le financement du déficit de l’État est directement branché sur la planche à billets, la création monétaire est en roue libre.

Lire cet article

La bonne plaisanterie des banques centrales : si l’inflation revient, on augmente les taux d’intérêt
Publié par Philippe Herlin | 2 sept. 2020 | Articles 28019

Même les banques centrales envisagent le retour de l’inflation, voilà qui devrait alerter tous les épargnants et tous les investisseurs de la planète. On le rappelle, les banques centrales ont été créées au XIXe et au début du XXe siècle (pour la Fed) afin de garantir la valeur de la monnaie, c’est-à-dire de lutter contre le dérapage des prix.

Lire cet article

Et si la dette n’avait aucune importance ? Est-ce réaliste ?
Publié par Philippe Herlin | 24 août 2020 | Articles 46002

Finalement, et si la dette ce n’était pas grave ? Et si l’explosion de son montant partout dans le monde depuis la crise du coronavirus n’avait aucune conséquence néfaste ? Et si on pouvait même en faire disparaître une partie sans encourir aucun dommage ? Voici la petite musique que l’on entend de ceux qui veulent toujours plus de dépense publique, qui considèrent qu’elle seule peut nous sortir de l’ornière, qu’il faut continuer à imprimer de l’argent. Les keynésiens contre-attaquent

Lire cet article

Le cours de l’or bat des records, et ce n’est pas terminé
Publié par Philippe Herlin | 5 août 2020 | Articles 41315

Le cours de l’once d’or exprimé en dollars vient de battre son record historique de 2011 ! Les 1.922 dollars ont été dépassés le 27 juillet (1.945$), et la barre symbolique des 2.000 dollars l’a été le 4 août. Rappelons qu’exprimé en euros, ce record de 2011 est tombé l’été dernier et que c’est ce cours qui doit nous servir de référence, nous qui vivons dans la zone euro.

Lire cet article

La planche à billets inquiète les investisseurs, l'or monte
Auteur Fabien Buzzanca | Publié par Philippe Herlin | 30 juil. 2020 | Articles 20609

L’once d’or a atteint le 28 juillet un record absolu à 1.981,27 dollars. Où va s’arrêter le métal jaune ? Bank of America Merrill Lynch prévoit un prix à 3.000 dollars dans les prochains mois. Philippe Herlin, docteur en économie et chroniqueur pour OR.FR, livre à Sputnik France son analyse de cette nouvelle ruée vers l’or.

Lire cet article


Banques centrales + transition énergétique : la fin de l’économie de marché ?
Publié par Philippe Herlin | 8 juil. 2020 | Articles 30135

Comme disait le dramaturge et critique irlandais George Bernard Shaw : "On doit choisir soit de faire confiance à la stabilité naturelle de l'or, soit de faire confiance à l'honnêteté et à l'intelligence des membres du gouvernement. Avec tout le respect que je dois à ces dignes personnages, je vous conseille fortement de voter pour l'or."

Lire cet article

Articles populaires de Philippe Herlin