Selon un rapport publiées par Eurostat, il apparaît que les chômeurs allemands de 16 à 64 ans subissent un risque de pauvreté de 70.8%, soit le plus élevé d'Europe, contre 38.4% en France. Comment expliquer une telle différence entre les deux pays ? Le miracle économique allemand touche-t-il à sa fin ? Mais ce miracle a-t-il même existé un jour ?