Dans cette vidéo, Charles Gave explique comment, depuis 1945, il n'a jamais vu une telle accumulation d’erreurs politiques, stratégiques, économiques que celles imposées aux pays européens ces vingt dernières années. La note à payer, qui sera sans doute présentée dans les 12 mois , risque d'être très lourde.

Pour la première fois de sa carrière, il ne voit en effet aucune sortie de marché pour la zone euro. La BCE n’a plus aucune cartouche à tirer. La sortie sera donc soit catastrophique, soit politique, l’un n’excluant pas l’autre.

Il n’y a que deux sorties possibles et elles sont toutes les deux de nature politique : Soit l’Europe explose, soit l’Euro disparaît et chacun se débrouille comme il peut pour aller quémander de l’énergie à Moscou. C’est déjà ce que fait la Hongrie, et bientôt sans doute l’Italie et l’Autriche, voire la Grèce. Les pays Européens, sous la conduite de la Commission, vont, la corde au cou, présenter leurs excuses à Moscou, ce qui impliquerait la fin de l’OTAN et un protectorat militaire Russe sur l’Europe. Dans les deux cas, les élites actuelles seront virées par les peuples.

En tout état de cause, ça va souffler dans les 12 prochains mois. Les épargnants doivent se préparer et construire un portefeuille avec des actifs anti-fragiles tels que l'or physique.