Bye bye Bâle III, L'Inde veut réduire les importations d’or, Notre économie est une chaîne de Ponzi

Publié par Goldbroker ™ | 11 janv. 2013 | Revue de Presse

Philippe Herlin : Bye bye Bâle III !
Publié le 10 janv. 2013 sur Goldbroker

Incroyable, les vœux des banques ont été exaucés dès la première semaine de l'année 2013 ! Mais faut-il s'en réjouir ? Pas vraiment car une des principales dispositions de Bâle III, les normes prudentielles du secteur bancaire mondial actuellement en discussion, vient d'être vidée de sa substance.

La crise de 2008 a montré que des banques solvables, mais à court de liquidité, pouvaient se retrouver en faillite. Un krach financier peut envoyer au tapis une institution financière en relative bonne santé mais à court de cash : l’argent ne circule plus, les déposants vident leurs comptes, et la banque n’a tout simplement plus de quoi fonctionner. L'idée consistait donc à obliger les banques à "tenir" 30 jours sans aucun accès au marché, à avoir à leur disposition des fonds aisément mobilisables, même dans une situation extrême.

Lire cet article

Inde : quand le premier importateur d'or... décide de tuer le cours de l'or
Publié le 8 janv. 2013 sur Atlantico

L’or est le deuxième bien le plus importé en Inde après le pétrole. Cette voracité des Indiens, cet appétit démesuré pour le métal jaune met à mal la balance commerciale qui atteint un déficit record et pèse lourdement sur les comptes courants du pays. Or justement, l’objectif du ministre des Finances indien est aussi clair que strict : le déficit budgétaire doit être ramené à 3% du PIB d'ici 2017 (contre 5,8% l'an passé). D’où la volonté de réduire les importations d’or physique en augmentant les taxes à l’importation.

Lire cet article

Philippe Herlin : Toute notre économie est une chaîne de Ponzi !
Publié le 3 janv. 2013 sur Goldbroker

Le Boston Consulting Group (BCG), l’un des plus prestigieux cabinets de conseil au monde, lance un pavé dans la mare. Il affirme une chose que seuls quelques analystes marginaux, en général adeptes de l’école autrichienne, osent dire : les économies développées sont devenues de gigantesques chaînes de Ponzi. Il est fait référence à la fraude consistant à verser les intérêts aux investisseurs avec les fonds apportés par les nouveaux arrivants, ce qui ne peut mener qu’à la ruine, comme l’a montré l’affaire Madoff, dernier exemple en date.

Lire cet article

Quel prix pour l'argent quand l'or atteindra 4,500 dollars ? par Alf Field
Publié le 10 janv. 2013 sur 24hgold

Au cours des plus récentes crises, les plus riches se sont protégés en achetant de l’or et des actifs liés à l’or. Les gens les moins riches, quant à eux, n’ont qu’en de très rares occasions eu les moyens d’investir sur l’or. L’argent étant bien moins cher que l’or, c’est celui-ci qu’ils ont choisi de favoriser. L’argent est donc devenu l’actif de protection de richesses de prédilection du pauvre. Au début de l’actuel marché haussier, l’argent à pris beaucoup de retard par rapport à l’or, mais ce décalage semble désormais sur le point d’être corrigé.

Lire cet article

La FED et la Banque d'Angleterre ont menti sur la qualité de l'or livré aux Allemands en 1968 par Chris Powell
Publié le 9 janv. 2013 sur 24hgold

Le site Zerohedge vient de publier un certain nombre de documents faisant partie des archives de la Banque d’Angleterre traitant du London Gold Pool.

Ces documents mettent en évidence qu’alors que le cartel de l’or intitulé London Gold Pool mis en place par les banques centrales pour contenir le prix de l’or était en train de s’effondrer en 1968, la Réserve Fédérale américaine et la Banque d’Angleterre se sont entendues pour cacher à la Bundesbank le caractère défectueux des barres d’or américaines livrées par les Etats Unis à la Bundesbank dans le cadre de gold swaps. En effet, ces barres, fabriquées à partir de la fonte des pièces d’or nationalisées aux américains en 1933, n’auraient pas eu la qualité des barres d’or utilisées par les banques centrales.

Lire cet article


Goldbroker ™  La Rédaction

   

Mes articles


Investir dans l'or et l'argent physique avec OR.FR

CRÉER UN COMPTE