Dans cette interview, Max Keiser et Egon von Greyerz parlent des années 2010 comme d'une décennie de fantaisie et de décadence. Le remède des banques centrales a permis au malade en phase terminale de survivre beaucoup plus longtemps qu'il n'aurait dû. Mais malheureusement, cela prendra bientôt fin. Les actions vont chuter violemment, en particulier face à la vraie monnaie, c'est à dire l'or. Le ratio Dow/Or est actuellement en baisse et s'effondrera de 95% selon Egon. Cela ramènerait le ratio à 1, comme c'était le cas en 1980, lorsque le Dow était de 850 et l'once d'or à 850 $.

 

 

Sujets également abordés :

  • La plus grande bulle d'actifs au monde est sur le point d'imploser
  • Le risque est actuellement à son maximum
  • L’impression de monnaie a créé de la fausse richesse dans toutes les catégories d'actifs
  • La dette mondiale va s'effondrer sous son propre poids
  • La plupart des sociétés cotées en Bourse ne réalisent pas de bénéfices
  • Nasdaq : le risque est supérieur à ce qu'il était en 2000
  • Techniquement, les marchés semblent extrêmement vulnérables
  • L'investissement en bourse a été un jeu facile pendant des décennies, mais ce temps est désormais révolu
  • Warren Buffet détient 128 milliards $ en espèces. Egon lui propose de l'appeler pour acheter de l'or. Sinon, son cash ne vaudra plus rien dans quelques années.
  • Avec moins de 0,5 % des actifs financiers mondiaux investis en or, le potentiel de hausse est énorme
  • Les principaux acheteurs d'or sont les banques centrales de l'Est, incluant la Russie et la Turquie
  • Les ETFs n'achètent pas d'or physique