Le cours de l'or est déterminé dans un casino à fort effet de levier et n'a rien à voir avec le prix réel de l'or physique. Je reviendrais sur ce point plus bas dans l'article.

À quel moment l'or, qui représente aujourd'hui moins de 0,5% des actifs financiers mondiaux, deviendra t-il un investissement de masse ?

Il y a trente ans, j'ai identifié l'or physique comme le meilleur actif à détenir pour préserver son patrimoine. Puis, il y a presque deux décennies, nous avons décidé d'investir massivement dans l'or physique pour nous-mêmes et pour les investisseurs que nous conseillions à l'époque. Une partie de notre stratégie de protection du patrimoine consistait à stocker l'or à l'extérieur du secteur que nous considérions comme le plus risqué, à savoir le système financier. Celui qui détient de l'or dans une banque, un ETF ou un fonds aurifère n'a pas compris l'intérêt de l'or physique.

99,5% DES INVESTISSEURS NE COMPRENNENT PAS OU NE DÉTIENNENT PAS D'OR

Quand vous détenez un actif minoritaire comme l'or, 99,5% des investisseurs vous méprise et pense que vous vivez sur une autre planète. En tant qu'entreprise dont le but est d'aider ses clients à protéger leur patrimoine, nous avons la chance de rencontrer des gens ayant la même analyse. Mais la plupart de nos clients se sentent isolés, car ils n'ont pas grand monde avec qui partager leurs préoccupations sur la situation actuelle.

Je conseillerais à quiconque intéressé par l'or d'assister à une conférence sur les métaux précieux. Au cours des deux dernières semaines, j'ai pris la parole à deux supers évènements : le Gold Symposium à Sydney et le Edelmetallmesse à Munich. Il est important de choisir une conférence avec des intervenants qui parlent des risques mondiaux et voient l'or comme une solution pour se protéger. La plupart des conférences sont plutôt orientées vers l'exploitation minière, et donc moins intéressantes pour ceux qui cherchent à préserver leur patrimoine.

Il est toujours bon pour le moral d'assister à l'une de ces conférences. Les évènements de Sydney et Munich ont attiré une foule enthousiaste. Pour quelqu'un qui écrit des newsletters et donne des interviews depuis plusieurs années, comme moi, la plupart des gens dans l'auditoire vous connaissent et veulent vous parler. Les Australiens sont expressifs et veulent vous serrer la main ou prendre une photo. Les Allemands sont plus timides, mais ont aussi beaucoup de questions. Les deux conférences ont accueilli un grand nombre de visiteurs. Plus que les années précédentes.

QUELQUE CHOSE DE POURRI DANS LE SYSTÈME FINANCIER

Comme je l'ai déjà dit dans des articles précédents, il y a manifestement quelque chose de pourri dans le système financier actuel. Les banques centrales paniquent et l'assouplissement quantitatif est de retour. La Fed injecte un total de 200 milliards $ par mois si l'on additionne les opérations "Repo" et "POMO". La BCE a commencé avec 20 milliards € par mois, mais les injections devraient augmenter puisque Lagarde fera très certainement "tout ce qu'il faut", comme l'a annoncé Draghi. Les montants sont énormes et indiquent clairement que ces deux banques centrales sont confrontées à de graves problèmes dans le système.

 

PAS DE VÉRITABLE MARCHÉ, NI DE PRIX RÉELS

L’ensemble du système financier n’est qu’un énorme "tigre de papier", mais le monde ne l’a pas encore compris. En réalité, il n’existe aucun véritable marché, aucun prix réel et aucune contrepartie solide dans les transactions. Les marchés financiers sont un casino rempli de joueurs ivres. Une petite minorité a truqué le système en sa faveur, et c'est ainsi que les joueurs, les banques d'investissement, réalisent des profits énormes chaque jour. Ces banques d'investissement font des paris exponentiellement plus élevés que le risque qu'elles peuvent couvrir si les choses tournent mal. Ils ont totalement conscience qu'ils sont "Too big to fail" (trop gros pour faire faillite).

TROP GROS POUR FAIRE FAILLITE

Le monde a connu le syndrome du "Too big to fail" lors de la quasi-faillite de LTCM (Long Term Capital Management) en 1998, ainsi qu'en 2008. Dans les deux cas, le système financier était à quelques minutes d'un effondrement total, mais les banques d'investissement ont été sauvées à un coût énorme. Aucun banquier senior n'a été licencié ou poursuivi, et leurs bonus ont continué de monter pour atteindre des niveaux ridicules. Le gagnant prend tout !

Grâce à l'impression de billets par la banque centrale et la garantie d'au moins 25 000 milliards $, le système a été temporairement épargné. Mais il n'a pas été sauvé. Le problème est devenu exponentiellement plus gros. Nous en sommes là aujourd'hui. La grande crise financière de 2006-2009 n'a jamais été résolue, elle a été reportée. L'échéance a été repoussée, mais la prochaine fois, elle sera trop grosse pour l'être à nouveau.

NE PAS CONFONDRE LE COURS DE L'OR AVEC LE PRIX DE L'OR PHYSIQUE

Pour comprendre la taille des marchés, prenons l'exemple du Forex. Le volume quotidien de transactions sur le casino Forex dépasse les 5 000 milliards $. 1,5 quadrillion $ s'échangent donc chaque année sur le marché des devises, ce qui représente 19X le PIB mondial annuel de 80 000 milliards $. Alors que le commerce international oscille aux alentours de 20 000 milliards $, le volume de transactions sur le Forex est 75X supérieur à la quantité de marchandises qui impliquent des opérations de change.

Ainsi, la majorité des 1,5 quadrillion $ échangés sur le Forex sont de la pure spéculation, ce qui fait que le prix en devise est fixé dans un casino sans rapport avec les marchandises sous-jacentes. Le prix a donc très peu de corrélation avec les produits ou services négociés.

Nous constatons exactement la même chose sur le marché de l'or. La production annuelle d'or est d'environ 3 400 tonnes, pour une valeur de 159 milliards $. Mais le volume quotidien de transactions d'or s'élève à 187 milliards $, ce qui dépasse la production aurifère annuelle.

48 000 milliards $ ou 1 030 000 tonnes d'or sont échangés annuellement. La quantité totale d'or produite au cours de l'histoire s'élève à 170 000 tonnes. Ainsi, le volume annuel de transactions sur le marché de l'or est 6X plus important que tout l'or jamais produit dans l'histoire, et 300X supérieur à la production annuelle. C'est incroyable. À noter que le négoce de l'or ne traite pratiquement que des opérations sur papier, avec un très faible pourcentage de transactions physiques.

Donc, pour tous ceux d'entre vous qui possèdent de l'or PHYSIQUE et qui croient que le cours de clôture de la semaine dernière de 1 460 $ l'once est le prix réel de l'or, pensez-y à nouveau. 1 460 $ est le cours de l'or papier, déterminé par le casino. Cela n'a rien à voir avec le prix réel de l'or physique.

Aujourd'hui, il est encore possible d'acheter de l'or physique au même prix que l'or papier. Cette anomalie ne durera pas. Tout l'or physique produit dans le monde est absorbé par le marché, malgré des conditions de marché relativement calmes.

LE MARCHÉ DE L'OR PAPIER VA S'EFFONDRER

Le marché manipulé de l'or papier est voué à l'échec. Un marché dont l'effet de levier est 300X supérieur à celui du marché physique ou réel sous-jacent n'a aucune chance de survivre. Lorsque les détenteurs d'or papier se rendront compte qu'ils détiennent un morceau de papier sans valeur, l'ensemble du marché papier implosera et le prix de l'or physique explosera à la hausse. Ce n'est pas une question de SI mais de QUAND.

QUAND se rapproche rapidement. Les actions sont proches de la fin de leur marché haussier séculaire et les prochains mouvements à la baisse vont effrayer beaucoup d'investisseurs. Les marchés obligataires pourraient tenir un peu plus longtemps, mais la vitesse à laquelle ils s'effondreront va également en surprendre plus d'un. La chute à venir des actions et des obligations ébranlera la confiance sur l'ensemble des marchés, et de nombreux investisseurs chercheront refuge dans l'or. Le renforcement des programmes d'assouplissement quantitatif, ainsi que les taux d'intérêt réels négatifs, sont d'autres éléments positifs pour l'or.

LA DEMANDE D'OR NE PEUT ÊTRE SATISFAITE QU'À DES PRIX BEAUCOUP PLUS ÉLEVÉS

Le marché de l'or physique ne pourra satisfaire la hausse de la demande, en tout cas pas aux prix actuels. La seule façon pour les nouveaux acheteurs de se procurer de l’or sera de payer beaucoup plus cher.

Je conseille donc aux détenteurs d'or et d'argent physiques de ne pas s'inquiéter. La correction est bientôt terminée et, au cours des prochaines années, l’or et de l’argent atteindront des multiples de leurs prix actuels.

Mais n'oubliez pas que vous détenez des métaux précieux physiques comme assurance pour protéger votre patrimoine à long terme et non pour réaliser des gains à court terme.