Quelle est la plus grande illusion de l'histoire ? Est-ce le tour de la corde indienne, ou un autre interprété par Houdini et David Copperfield ? Non, il s’agit d’une illusion tellement énorme que pratiquement tous les occidentaux, et aussi beaucoup de gens à l'Est, y ont cru.

L'illusion est évidente, mais personne ne veut vraiment ouvrir les yeux. Tout le monde préfère croire que l'empereur porte des habits, bien qu'il soit totalement nu.

Plus loin dans cet article, je parlerai également du roi Salomon et de l'importance du chiffre 666 pour les investisseurs dans l’or et l’argent.

WeWork et NousPerdonsBeaucoupArgent

Avant de parler de la grande illusion, analysons l'une des nombreuses mini-illusions apparues au cours de ce siècle. La société devrait s’appeler "NousPerdonsBeaucoupArgent" mais un autre nom tout aussi mauvais a été choisi, à savoir "WeWork".

Depuis tout petit, j'ai appris que lorsqu’on travaille, on est censé gagner de l'argent. Mais nous parlons d'une entreprise qui, en cette époque moderne, est basée sur "l'élévation de la conscience" et non sur quelque chose d'aussi banal que gagner de l'argent. Cette entreprise semble cependant complètement inconsciente. Sinon, comment pourrait-elle enregistrer des pertes de 500 millions $, 900 millions $ et 1,9 milliard $ au cours des trois dernières années et perdre encore davantage cette année ? La direction valorise l'entreprise à 47 milliards $, mais peu de gens sont d'accord avec cela. Car WeWork loue des bureaux à court terme mais doit payer environ 50 milliards $ en loyers à long terme. Une déséquilibre très dangereux.

Le fondateur et directeur de WeWork a déjà vendu 700 millions $ d’actions. Il semblerait qu'il ne croit pas en ce qu'il prêche. Cela me fait penser à une entreprise britannique à l'époque de la bulle des Mers du Sud, dans les années 1720, qui recueillait des fonds pour un nouveau projet sans avoir d’activité ni de plan détaillé. La brochure disait simplement que leur but était de faire de l'argent. C'est au moins un meilleur objectif que de perdre des milliards comme WeWork.

La richesse mondiale de 325 000 milliards $ va imploser

C’est malheureusement le cas du monde entier. Nous découvrirons bientôt que pratiquement toute la richesse est illusoire. La richesse mondiale d'environ 325 000 milliards $ n’est pas réelle, mais juste une illusion crée avec de l’argent factice ou fabriqué. Lorsque la dette mondiale de 250 000 milliards $ implosera, les actifs soutenus par cette dette imploseront aussi. De plus, au moins 1,5 quadrillion $ de dérivés disparaîtront dans un trou noir.

La destruction des actifs signifiera qu'en termes réels, les actions, les obligations et l’immobilier perdront en moyenne 90-95%. De nombreux actifs papier s’évaporeront totalement, tandis que certains actifs réels s'en sortiront un peu mieux.

La plupart des Occidentaux étant endettés, ils ne subiront pas d’énormes pertes, mais comme ils ont emprunté de l’argent sur leur maison, ils se retrouveront avec des fonds propres négatifs. Les riches qui possèdent la plupart des richesses du monde subiront naturellement les pertes les plus importantes.

Cette fois-ci, les gouvernements ne sauveront pas le monde

La plupart des gens croient qu'ils seront sauvés par les gouvernements ou les banques centrales. Les gouvernements interviennent depuis des décennies, en imprimant toujours plus d'argent pour soutenir les marchés boursiers ou obligataires, pour la sécurité sociale, les retraites, puis pour sauver les banques et entreprises en faillite. Depuis que les gouvernements ont accès à l'argent gratuit via l'impression monétaire, il existe des ressources illimitées pour résoudre les problèmes financiers. Et désormais, avec 17 000 milliards $ de dette à taux négatifs, le gouvernement est aussi payé pour emprunter de l'argent. C’est absurde.

Avec les taux négatifs, les gouvernements peuvent emprunter plus que jamais, et ils le feront ! Beaucoup d'investisseurs feront la même chose et investiront des millions ou des milliards dans des projets peu rentables. Ainsi, avec les taux négatifs, les gouvernements et les banques centrales ne résolvent pas le problème de la dette mondiale, mais l'exacerbent. En essayant de résoudre un problème d'endettement avec plus de dettes, le problème s'aggravera de façon exponentielle avant l’implosion.

En fin de compte, plus personne n'achètera de la dette. Pourquoi acheter un titre de créance d'un gouvernement qui ne le remboursera jamais ou avec de l'argent qui a perdu au moins 99% de sa valeur ?

Les actifs éternels non illusoires

Il y a une classe d'actifs qui n'est pas une illusion mais bien une réalité. Cet actif a une valeur intrinsèque, n'est la dette de personne et est une monnaie depuis des milliers d'années. Je parle évidemment de l'or et de l'argent physique.

Il est essentiel de détenir des métaux précieux pour se protéger et s’assurer contre la destruction à venir des actifs. Moins de 1/2% des actifs financiers mondiaux sont investis dans l’or et l’argent physique. Les investisseurs individuels et les institutions ignorent que cet investissement formidable a toujours maintenu son pouvoir d'achat à travers le temps, contrairement aux monnaies papier qui finissent toutes par revenir à leur valeur intrinsèque de ZERO. Malheureusement, la plupart des investisseurs réaliseront trop tard l'importance de l'or et de l'argent pour leur survie économique.

Comme signalé à plusieurs reprises, les métaux précieux ont maintenant amorcé la prochaine phase du marché haussier débuté en l’an 2000. Après une correction de six ans, l’or a atteint de nouveaux sommets dans la plupart des devises, à l'exception du dollar. Ce n'est donc qu'une question de temps avant que l'or en dollars ne dépasse son sommet de 2011 à 1 920 $. Cela pourrait se produire plus tard cette année, ou début 2020.

Le marché haussier ne fait que commencer, mais les corrections seront violentes

Lors du fort marché haussier à venir, il sera très difficile d’anticiper les corrections. Le risque sera de rater les mouvements à la hausse. Il y aura bien sûr des corrections violentes, surtout pour l’argent, mais elles seront rapides et s'inverseront rapidement. Pour les détenteurs à long terme, les corrections sont sans importance. Mais si vous n’avez pas encore investi, elles représentent une excellente opportunité d'acheter des métaux.

La prochaine hausse durera jusqu'à la fin de l'année et se poursuivra en 2020. Il n’est pas impossible de voir l’or à 2000 $ d’ici la fin de l'année, et l'argent au-dessus de 30 $. Mais les investisseurs qui veulent préserver leur patrimoine doivent garder à l’esprit que détenir des métaux est beaucoup plus important que la performance des cours. Je donne ces cibles potentielles pour indiquer que les métaux sont désormais dans un cycle où les mouvements à la hausse sont susceptibles d’être importants.

Le roi Salomon, Or et argent 666

 

J'ai souvent évoqué le prix de 666 $ pour l’argent. Certains investisseurs sont superstitieux et préfèrent dire 665 ou 667, car ils considèrent 666 comme le chiffre du diable Lucifer.

Ma cible à long terme pour l'or est d'au moins 10 000 $. En supposant que le ratio or/argent remonte à sa moyenne historique à long terme de 15 (82 aujourd'hui), cela donnerait un prix de l'argent de 666 $. Ceux qui pensent que ce chiffre est de mauvais augure ont lu le mauvais chapitre de la Bible.

666 est un chiffre très important pour les métaux précieux dans la Bible :

"Le poids de l'or qui revenait chaque année à Salomon, était de six cent soixante et six talents d'or." - 2 Chroniques 9:13

666 talents d'or représente 22 tonnes, ce qui vaut aujourd'hui plus d'un milliard de dollars. C’est la quantité d'or que le roi Salomon recevait en paiements et en cadeaux. 666 est donc un chiffre très important dans la Bible pour les investisseurs en métaux précieux, au contraire de ce que certains pensent.

Suivez donc le sage roi Salomon et accumulez autant d'or que possible, que ce soit un gramme par mois (50 $) ou des quantités beaucoup plus importantes. Pour les très rares Vénézuéliens qui l'ont fait avant que leur monnaie ne soit détruite, cela leur a sauvé la vie.