Vous aurez été prévenu. Le duo de rêve cauchemardesque Biden - Yellen (BY) viendra confirmer nos pires craintes de déficit budgétaire, d'explosion de la dette et d'effondrement du dollar.

Non pas qu'une victoire de Trump aurait changé grand-chose. Les dés sont jetés depuis longtemps déjà et le système financier actuel est condamné à disparaître.

Le duo BY est l'équipe parfaite pour mener l'économie américaine et le reste du monde à la perdition. Biden est déjà expérimenté en matière de déficit budgétaire et d'accumulation de dettes. Quant à Yellen, elle était présente pendant la majeure partie du temps et s'est chargée d'imprimer toute la monnaie nécessaire.

BIDEN YELLEN - DES IMPRIMEURS de monnaie expérimentés

Biden a occupé le poste de vice-président des États-Unis de 2009 à 2017. Au cours de ces 8 années, la dette américaine est passée de 10 700 milliards $ à 20 000 milliards $. Une augmentation spectaculaire de 85%, soit 9 300 milliards $.

Lorsque Reagan est devenu président des Etats-Unis en 1981, la dette américaine s'élevait à un peu moins de 930 milliards $. Il a fallu 28 ans d'efforts combinés de Reagan, Bush père, Clinton et Bush fils pour faire grimper la dette américaine de 10 000 milliards $, tandis qu'Obama et Biden ont réussi à l'augmenter presque d'autant en 8 ans.

La grande crise financière était censée être résolue en 2009. Il n'aurait donc pas dû y avoir la même pression des dépenses lorsque Obama et Biden sont arrivés au pouvoir. Mais en bons socialistes démocrates, ils ont oublié le principe de frugalité et ont dépensé sans compter.

Lors des trois dernières années de leur mandat (2014-2017), ils avaient Yellen pour complice, dans son rôle de présidente de la Fed. Cette équipe donc dispose d'une grande expérience pour créer de l'argent à partir de rien.

UN BILAN REMARQUABLE

Lorsque Trump a repris le pouvoir en 2017, il n'avait aucune intention de se montrer moins dépensier que les précédents présidents. Ainsi, Trump aura réussi à augmenter la dette américaine de 8 000 milliards $ en seulement 4 ans. Un bilan remarquable !

Pas grand monde n'avait anticipé en 2017 que la dette américaine atteindrait 28 000 milliards $ en janvier 2021, à la fin du mandat de Trump. En revanche, c'était très facile à prévoir pour quiconque étudie l'histoire.

Depuis l'investiture de Reagan en 1981, la dette américaine a doublé en moyenne tous les 8 ans. Dans un article paru il y a quelques années (Explosion de la dette américaine & Weimar II), j'avais annoncé que la dette doublerait pour atteindre 40 000 milliards $ début 2025 et 28 000 milliards $ à mi-chemin, en janvier 2021. Il n'est pas nécessaire d'être un génie pour faire de telles prévisions, ni de faire appel à des équipes d'analystes ou d'économistes équipés de superordinateurs.

Une brève analyse de l'histoire combinée à une simple extrapolation suffit. Mais hélas, c'est une méthode bien trop simple pour y prêter attention.

UN DUO DE RÊVE AVEC 150 ANS D'EXPÉRIENCE

Avec Yellen nommée Secrétaire d'État au Trésor, nous pourrons donc compter sur une équipe de rêve disposant d'une grande expérience dans l'expansion de la dette et l'impression monétaire. En parlant d'expérience, y a-t-il déjà eu un président et un secrétaire au Trésor dont l'âge combiné dépasse 150 ans ? J'en doute. Hélas, la création monétaire n'est pas le remède miracle pour les États-Unis.

La nouvelle administration aura la lourde tâche d'empêcher le naufrage du paquebot "SS United States ECONOMIE".

 

 

Ce n'est certainement pas une tâche enviable. La dénouement final est quasiment certain. Le navire américain est déjà chargé d'une dette totale de 80 000 milliards $, dont 27 000 milliards $ ont été émis par le gouvernement et 7 000 milliards $ par la Fed. S'y ajoutent des produits dérivés et des passifs non capitalisés d'au moins un demi quadrillion de dollars. Soit un total de 600 000 milliards $ de dette américaine, incluant les passifs qui deviendront des dettes.

POIDS DE LA DETTE : 150 000 BOEING 747

Juste pour vous donner une idée, 600 000 milliards $ en billets de 100 $ pèseraient 60 millions de tonnes. Ce poids correspond à 150 000 Boeing 747. Avec une dette pareille, il n'est pas étonnant de voir le navire couler à pic.

Il n'est pas surprenant que les gouvernements envisagent de supprimer la monnaie papier au profit de la MDBC (Monnaie Digitale de Banque Centrale). Il sera beaucoup plus facile de placer la dette de 600 000 milliards $ sur une clé USB qui ne pèse que quelques grammes.

LA PHASE EXPONENTIELLE DE QE EST LÀ

C'est de cette manière que les banques centrales vont essayer de tromper le monde, en réduisant la masse monétaire à un code binaire composé de plusieurs 0 et plusieurs 1, lors d'un reset. Cependant, même si cela élimine la monnaie papier, la création d'une monnaie numérique ne changera rien. Ce sera simplement une nouvelle forme de monnaie fiduciaire extensible à l'infini, mais qui posera les mêmes problèmes que la monnaie papier.

La phase exponentielle de QE mondial vient de commencer.

A elles seules, trois banques centrales : la Fed, la BCE et la BoJ ont imprimé 7 500 milliards $ depuis mars 2020, augmentant leur bilan de 50%, passant ainsi de 14 500 milliards $ à 22 000 milliards $ en novembre.

Selon les estimations de Morgan Stanley, les banques centrales imprimeront un total de 300 milliards $ par mois en 2021. Ce chiffre semble beaucoup trop bas, si l'on tient compte des centaines de millions de personnes mises à pied ou licenciées et des nombreuses entreprises en faillite suite aux mesures de confinement imposées dans la plupart des pays.

Le commerce de détail et l'industrie des loisirs et des voyages, par exemple, sont en pleine hémorragie et risquent de ne jamais s'en remettre complètement. Des milliers de petites entreprises font également faillite chaque mois.

MMT À VENIR - EFFONDREMENT DU DOLLAR

En 2021, le QE ne servira pas seulement à soutenir le système bancaire. Les particuliers et les entreprises bénéficieront directement du QE puisque Biden et Harris adhèrent tous deux à la Théorie Monétaire Moderne (MMT - Modern Monetary Theory).

Ainsi, l'impression monétaire en 2021 dépassera de loin les niveaux de 2020. Cette situation exercera non seulement une pression énorme sur le système financier, mais se traduira également par un effondrement du dollar.

Le gros problème est que la quantité massive de bons du Trésor émis en 2020 et 2021 n'a qu'un seul acheteur. Les anciens acheteurs de la dette américaine, la Chine, le Japon, la Russie, l'Arabie Saoudite, etc. voient les choses en grand et ne sont plus intéressés par l'achat de bons du Trésor dans un dollar qui se déprécie.

LA FED TIENT ENCORE DEBOUT - LE DOLLAR AMÉRICAIN : LA PREMIÈRE MONNAIE À TOMBER

Grâce à son expérience à la Fed, Yellen pourra facilement planifier la plus grande monétisation de la dette américaine de l'histoire.

Dans un premier temps, le dollar sera la principale victime, compte tenu de la quantité toujours croissante de dollars créés. De nombreux observateurs surveillent le dollar index. Mais comme il ne s'agit pas vraiment d'une devise négociable, il est préférable d'utiliser le spread EUR/USD, indice dont le volume d'échanges est le plus important au monde, avec 1 500 milliards de $ de transactions par jour. À titre de comparaison, le volume quotidien de l'indice S&P 500 est d'environ 150 milliards $ et celui des bons du Trésor américain de 500 milliards $.

EUR/USD : 1 500 MILLIARDS $ DE VOLUME QUOTIDIEN POUR FAIRE TOMBER LE DOLLAR

Le graphique ci-dessous présente les volumes d'échanges quotidiens que j'ai déjà cités (données en euro non incluses). Ce tableau vise à souligner que le volume quotidien des échanges d'or est 850 fois plus important que la production minière quotidienne et est deux fois plus important que le volume S&P. Je ne rentrerai pas dans les détails, mais cela suffit à démontrer que les échanges massifs d'or réalisés par les banques d'investissement indiquent clairement qu'elles ont de gros problèmes pour équilibrer leurs positions en raison des ventes à découvert "à nu" d'or papier.

 

 

Pour en revenir à l'euro/dollar, ce graphique est désormais très haussier pour l'euro et donc baissier pour le dollar. Après une correction de 12 ans, l'euro est maintenant à la hausse par rapport au dollar et semble très fort. L'euro est déjà en hausse de 14% cette année et devrait se renforcer considérablement en 2021 en raison de la chute accélérée du dollar.

 

 

PAS DE RÉCOMPENSE POUR LE PREMIER À ATTEINDRE LE FOND

Nombreux sont ceux qui se demandent comment l'euro peut se renforcer compte tenu des problèmes majeurs au sein de l'UE et de la croissance constante du bilan de la BCE.

 

 

Ce que peu comprennent, c'est que l'euro n'est pas fort en soi. Mesurer les devises les unes par rapport aux autres est un jeu de dupes. Si deux monnaies se meurent, il n'y a pas d'avantage absolu à être celle qui meurt plus lentement et à être la deuxième à atteindre le fond. Ce n’est qu’une question de timing relatif puisque les monnaies ne peuvent pas toutes s'effondrer les unes par rapport aux autres au même rythme.

Peu importe la monnaie qui gagne la course, puisqu'il n'y a pas de récompense pour la première à atteindre le fond. Les monnaies ne doivent pas être mesurées les unes aux autres, mais par rapport à la monnaie réelle qui, avec le temps, a maintenu son pouvoir d'achat.

La seule monnaie à avoir survécu dans l'histoire sous sa forme originale est bien sûr l'or. Toutes les autres monnaies sont tombées à zéro. Le graphique ci-dessous montre ce qui est arrivé à toutes les monnaies par rapport à l'or au cours des 100 dernières années. Ce modèle s'est répété tout au long de l'histoire.

 

 

MESUREZ VOTRE RICHESSE EN OR ET NON EN DOLLARS ILLUSOIRES

Si vous mesurez votre monnaie en dollars ou en euros dépréciés, c'est une erreur. C'est comme si vous vous enfonciez lentement dans des sables mouvants. Il n'y a pas de soutien et pas d'issue.

L'histoire ne doit jamais être ignorée, mais hélas peu de gens l'étudient.

Préparez-vous donc à un QE massif, une chute accélérée du dollar et une économie américaine et mondiale en déclin en 2021. Il n'y aura pas de reprise avant des années et peut-être même avant une décennie ou plus.

PRÉPAREZ-VOUS À LA RUÉE VERS L'OR À VENIR

 

 

Votre meilleur ami et protecteur dans cette entreprise ignominieuse de bulles d'actifs et de monnaies en chute libre sont les métaux précieux, sous forme d'or et d'argent physiques.

Mais veuillez ignorer l'or et l'argent PAPIER (y compris les ETF) qui, un jour, ne vaudront plus rien.

Face à l'effondrement du dollar, l'or est sur le point d'amorcer une hausse prononcée.

L'or (et l'argent) a achevé la correction depuis le mois d'août et est sur le point de reprendre sa tendance haussière de 20 ans.

La force du prochain mouvement va prendre le marché de l'or par surprise. Rappelez-vous que l'or est destiné à la préservation du patrimoine à long terme et non à la spéculation.