La ligne d'or Maginot sera bientôt brisée

Publié par Egon Von Greyerz | 9 mai 2019 | Articles 1770

Pourquoi 99,9% des investisseurs ne détiennent-ils pas d'or ? En raison de mon intérêt et de mon activité, je suis amené à rencontrer d'autres personnes que les 0,1% qui à la fois comprennent et possèdent de l’or. Mais je croise surtout beaucoup d'investisseurs endoctrinés par les médias et leurs conseillers en placement sur l'inutilité de l'or. La plupart d’entre eux ne comprennent pas l'or et ne connaissent pas son histoire, ni son rôle en tant que monnaie.

L’or est une monnaie

Énumérons brièvement quelques faits :

  • L'or est une monnaie depuis 5 000 ans.
  • L'or est la seule monnaie à avoir survécu dans l'histoire.
  • Dans toutes les crises majeures, l'or a été utilisé comme monnaie.
  • À toutes les périodes de l'histoire, la monnaie fiduciaire/papier a toujours perdu 100% de sa valeur. "Fiduciaire" signifie que la monnaie émise par le gouvernement n'est garanti par rien, plutôt que par l'or ou l'argent.
  • Par exemple, sous l'Empire romain, la teneur en argent de la pièce "Denarius" est passée de presque 100% à zéro, sur une période de 100 ans.
  • La même chose arrive aujourd'hui aux principales devises, comme le dollar, la livre, le yen et le mark/euro. Depuis la création de la Fed en 1913, les devises ont perdu 97-99% par rapport à l'or. Il ne reste donc plus que 1-3% avant qu’elles n’aient plus aucune valeur. Cela se produira sûrement dans les 5-7 prochaines années lorsque les bulles d’actifs et de la dette imploseront et que les gouvernements imprimeront des quantités illimitées de monnaie dans une tentative futile de sauver le système financier.
  • Dans les années 2000, l'or a surperformé tous les principaux marchés d'actifs, y compris les actions.

Si l’on enseigne rien sur la monnaie à l'école…

Les faits énumérés ci-dessus sont incontestables. Mais aucun gouvernement ou banque centrale ne l'admettra jamais, car la dépréciation totale de la monnaie d’un pays révèle l’échec de sa politique économique.

L'histoire économique n'est pas enseignée à l'école. Aucun enfant ne reçoit de véritable éducation sur la monnaie, l'épargne ou les intérêts composés. Ils découvrent de façon empirique les dettes, les cartes de crédit et comment dépenser de l’argent sans en avoir. Apprendront-ils un jour à gérer leur propre argent et leurs affaires ? Malheureusement, pour la plupart d'entre eux, ce ne sera pas le cas.

Si l'on enseigne pas aux écoliers l'histoire économique et comment bien gérer l'argent, comment voulez-vous que les adultes maîtrisent le sujet ?

En Occident, la majorité des gens ne comprennent pas que le dollar, l'euro ou la livre dans leur poche perd de sa valeur chaque jour, en raison de la création incessante de crédit et de l'impression monétaire. Ils disent que les prix du logement ou des actions montent. Ils pensent aussi que les produits alimentaires et les services coûtent de plus en plus cher. Peu de gens réalisent que ce ne sont pas les prix des biens et services qui augmentent, mais que c'est la valeur de leur monnaie qui s’effrite.

La principale raison pour laquelle l'or est la seule monnaie à avoir survécu à travers l'histoire est qu'il ne peut être imprimé. Il possède également de nombreux autres attributs essentiels, tels que la rareté, l'indestructibilité, l'indestructibilité, la divisibilité, etc.

Comptoirs de change et banquiers

À l’époque, si quelqu'un rendait un service ou fabriquait un produit, il était payé en or et cet or conservait sa valeur. Au fil du temps, les comptoirs de change et les banquiers ont émis des billets échangeables pour remplacer l'or conservé dans leur chambre forte. Ils se sont vite rendu compte qu'ils pourraient gagner beaucoup plus d'argent s'ils imprimaient plus de billets qu'ils n'avaient d'or. C'est ainsi que l'avilissement du papier-monnaie a commencé.

Imaginez quelqu'un qui travaille toute une journée et reçoit une pièce d'or pour le paiement de ses services. Il dépose ensuite l'or à la banque et reçoit un billet papier en échange. Mais son banquier est malin et émet un autre billet sous forme de prêt à quelqu'un d'autre. En émettant le deuxième billet, le banquier a maintenant réduit de moitié la valeur du billet. Le banquier est gourmand et émet encore plus de billets, faisant encore baisser la valeur. L’or conserve sa valeur alors que le papier-monnaie a été dévaluée. Lorsque l’or a ensuite été remplacé par la monnaie fiduciaire, la dépréciation est devenue constante étant donné que les banquiers et le gouvernement émettent de plus en plus de papier-monnaie sans production équivalente de biens ou de services.

La fausse monnaie et les fausses valeurs imploseront

On n'a jamais autant imprimé de monnaie que depuis la création de la Fed, il y a une centaine d’années. Nous sommes dans une phase exponentielle, avec une dette mondiale qui a triplé depuis 1999, en passant de 80 000 milliards $ à 250 000 milliards $.

La bulle financière actuelle finira mal. Toute la fausse monnaie et les fausses valorisations d'actifs imploseront en même temps que la dette. C'est pour cette raison qu’il faut détenir de l'or physique comme protection contre les catastrophes à venir. Que l'or augmente demain ou dans six mois n’a aucune importance, compte tenu des risques contre lequel il vous protègera.

Le trading d'or 850 fois supérieur à la production aurifère

La raison pour laquelle l'or fluctue autant n'a rien à voir avec l'or physique dans un marché libre. Le marché de l'or est totalement manipulé par les banques centrales via l'intermédiaire de la BRI à Bâle.

La production aurifère s'élève à 329 millions $ par jour. Selon le World Gold Council, le volume brut journalier des transactions sur le marché de l'or est de 280 milliards $. Ainsi, le volume d'échanges quotidien représente 850 fois la production quotidienne. La plupart de ces opérations sont effectuées par les banques d'investissement et non par le COMEX ou d'autres bourses de contrats à terme. Pas besoin d'être un expert en trading pour comprendre qu'un marché qui négocie chaque jour plus de 850 fois la production quotidienne de la marchandise sous-jacente est massivement manipulé. Étonnamment, comme le montre le graphique ci-dessous, le volume quotidien des échanges sur l'or est deux fois plus important que celui des actions S&P.

 

 

La plupart des banques centrales occidentales n’ont certainement pas les réserves d'or qu’elles prétendent. Celles-ci ont été vendues ou louées secrètement par l'intermédiaire des banques d'investissement. La plupart de l'or vendu ou loué est parti à l'Est. Ainsi, la plupart des banques centrales détiennent simplement une reconnaissance de dette d'une banque d'investissement qui leur doit une certaine quantité d'or physique. Mais cet or ne reviendra jamais. Par conséquent, les banques d'investissement sont à court de 1 000 tonnes, ou plus probablement 10 000-15 000 tonnes d'or physique qu'elles ne reverront jamais. La frénésie d’achat des banques LBMA a pour objectif de couvrir la pénurie massive d’or physique dans les banques d’investissement et les banques centrales.

La ligne d'or Maginot est tout aussi friable que celle de la Seconde Guerre mondiale

Un certain nombre de facteurs conduiront bientôt au franchissement de la ligne d’or Maginot à 1 350 $ :

  • La pénurie d'or physique sur le LBMA.
  • L'explosion du crédit mondial, qui est passé de 125 000 milliards $ en 2006 à 250 000 milliards $ aujourd'hui.
  • Le ratio entre l'or est la masse monétaire des États-Unis est au même niveau qu'en 1970 (or à 35 $) et 2000 (or à 300 $).
  • La fragilité du système financier.
  • Les États-Unis accusent un déficit budgétaire depuis 60 ans et un déficit commercial depuis 50 ans.
  • La dépréciation continue des monnaies.
  • Guerres commerciales.
  • Tensions géopolitiques.

La liste ci-dessus n'est pas exhaustive. On pourrait bien sûr faire valoir que certains de ces facteurs existent depuis longtemps et n'ont pas empêché l'or de corriger.

 

 

En raison de facteurs tels que la manipulation, l'or n’évolue pas en ligne droite. Entre 1972 et 1980, le prix de l’or a été multiplié par 24, passant de 35 $ à 850 $. Il a ensuite entamé une correction de 19 ans avant de toucher un creux à 250 $ en 1999, lorsque des banques centrales comme le Royaume-Uni et la Suisse ont vendu une grande partie de leur or.

Nous avons ensuite assisté à un mouvement important vers 1 920 $ en 2011. S'est ensuivi une nouvelle correction et pendant six ans, l'or a oscillé sous la ligne Maginot à 1 350 $. Mais l'or ne doit pas être mesuré uniquement en dollars. Sa performance est très différente dans d'autres devises. Dans des douzaines de devises, l'or dépasse son sommet de 2011. En raison de la vigueur temporaire du dollar, l’or semble plus faible qu’il n’est si mesuré dans un panier de devises.

Les spéculateurs sont impatients, mais les préservationnistes de la richesse sont confiants

Quand la tendance haussière reprendra-t-elle ? De nombreux investisseurs ayant acheté de l'or près des sommets de 2011-2012 sont clairement impatients.

Les facteurs fondamentaux énumérés ci-dessus ne nous aideront pas à déterminer le prix de l'or à court terme. Beaucoup d'entre nous ne s'attendaient pas à une correction de 8 ans. Mais après avoir investi massivement dans l'or depuis le début de 2002, nous sommes désormais patients.

Le seul moyen de prédire le prochain mouvement de l’or est d'examiner sa situation technique. L’or est dans les dernières étapes d'un mouvement correctif. Une fois la correction terminée et que l'or aura brisé la ligne Maginot à 1 350 $, nous assisterons à une montée rapide vers 1 600 $. Je ne serais pas surpris de voir l'or atteindre de nouveaux sommet en dollar américian en 2019, au-dessus de 1 920 $. Le prochain mouvement à la hausse pourrait commencer dans les 2-3 prochaines semaines.

Mais l'or physique ne doit pas être acheté à des fins spéculatives. Il sert à préserver la richesse et fait office d’assurance contre un système financier pourri qui ne survivra pas sous sa forme actuelle.

Comme avec n'importe quelle assurance, les détenteurs d'or ne doivent pas espérer que l'or monte en flèche. Parce que, quand ce sera le cas, le monde sera un endroit beaucoup moins agréable à vivre. Mieux vaut profiter du moment présent en sachant que si les problèmes commencent sérieusement, vous êtes protégés.

L’approvisionnement d'argent se raréfie

La situation de l'approvisionnement en or reste acceptable. Il est cependant de plus en plus difficile de se procurer de l’argent. Les raffineurs suisses confirment que l'offre de métal gris est restreinte. Pour rappel, les volumes réels de transactions physiques sont aujourd'hui faibles. Avec l'évolution latérale des prix, la demande physique n'est pas dynamique. Mais une fois que l'or aura atteint 1 350 $ et l'argent 15,50 $, des pénuries risquent de se produire.


Source originale: Matterhorn - GoldSwitzerland


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Egon Von Greyerz  Membre du conseil d'administration de Or.fr - Fondateur MAM

   

Mes articles Site web


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits