Richard Détente reçoit Charles Gave et Olivier Delamarche pour évoquer la fausse bonne idée que peut représenter un investissement dans les actions en 2020. Il est aujourd’hui difficile, voire impossible, de prédire les comportements des marchés actions. Faut-il tenter une entrée en Bourse ? Faut-il fuir les actions ? Et si on souhaite prendre le risque, quelles actions faut-il cibler ? Comment distinguer les bonnes des mauvaises actions ? D’un côté, les banques centrales injectent des sommes massives : on parle alors de marchés administrés, dans lesquels les prix ne reflètent plus la valeur réelle des entreprises. De l’autre côté, les algorithmes tournent à plein régime, et leurs opérations à la nanoseconde près peuvent faire peser d’énormes risquent aux investisseurs en Bourse. Au milieu, il y a des entreprises qui tentent d’en profiter… enfin jusqu’à ce que le rêve prenne fin. Ce piètre tableau schématise la Bourse d’aujourd’hui.

Le marché action semble vicié, dysfonctionnel car il n’est plus une simple zone d’échange libre mais bien un territoire contrôlé par des institutions qui ont altéré son fonctionnement initial, à savoir permettre à des entrepreneurs et à des investisseurs de se rencontrer financièrement parlant. La Bourse, bien que biaisée, reste un écosystème complexe dans lequel il est et sera toujours possible d'investir. Il faut se donner les moyens de décrypter son fonctionnement et ne jamais oublier qu'elle évolue, que ce soit en mieux, ou en pire.