Dans cette vidéo, Charles et Emmanuelle Gave répondent à plusieurs questions posées par leurs auditeurs.

l'inflation actuelle ne serait-elle pas l'occasion de sortir de l'euro ?

La fin de l'euro pourrait se produire si les Allemands décident de ne plus garantir la dette française. L'Allemagne est aujourd'hui un pays vieillissant. Depuis 40 ans, les retraites ont été capitalisées via les obligations allemandes qui donnaient du 4-5% en termes réels. Depuis 10 ans - avec Draghi- pour maintenir l'euro, les taux d'intérêt ont été d'abord négatifs en Allemagne, puis dans d'autres pays. Par conséquent, depuis 10 ans, les fonds de retraites sont sous-capitalisés. À cause de l'euro, nous allons arriver à une chute gigantesque du niveau de vie de toute l'Europe du Nord (population vieillissante dans cette région).

Le premier effet de l'euro a été de ruiner l'Europe du Sud qui était plus compétitive, puis de ruiner toutes nos banques qui sont sous-capitalisées, et enfin de ruiner les épargnants du Nord de l'Europe. 

Pour pouvoir garder l'euro, il faut transférer le pouvoir d'achat de quelqu'un qui en gagne à quelqu'un qui en perd. Vont-ils trouver la réserve d'argent nécessaire au maintien de la monnaie unique ? 

Selon Charles Gave, avec la hausse des prix de l'énergie, nous allons avoir une baisse profonde des niveaux de vie et donc une forte récession en Europe, entraînant une explosion des déficits budgétaires (et ils sont déjà très élevés). Il n'y a pas d'autre solution que de revenir aux prix du marchés (taux de change et taux d'intérêt déterminés par le marché). 

Pourriez-vous parler du mécanisme des taux d'intérêt et ce que cela produit dans l'économie ? 

Lorsque le taux de change et le taux d'intérêt sont manipulés, cela reste stable tant que la banque centrale est le seul acheteur et le seul vendeur. Mais si d'un coup, les détenteurs d'obligations françaises ou italiennes veulent vendre, la banque centrale ne pourra pas tout racheter. Au moment où elle ne pourra plus acheter, le taux d'obligation française va monter par rapport au taux d'obligation allemande que personne ne vend. Cet écart de taux (spread) entre la France et l'Allemagne, l'Italie et l'Allemagne, le Portugal et l'Allemagne ... est en train d'augmenter et traduit des inquiétudes sur la zone euro telle qu'elle fonctionne. 

Pourquoi l'or n'est-il pas plus haut que ce qu'il coûte actuellement ? 

Depuis 2002/2003, l'or est passé de 300 $ l'once à plus de 1800 $ (soit une multiplication par 6). Donc historiquement, l'or a bien monté. De fait, le prix de l'or est manipulé par les banques centrales (notamment la Banque centrale chinoise), ce qui le retient dans sa hausse. 

Charles Gave conseille de mettre 1/3 de son portefeuille dans l'or.