Dans cette interview, Richard Détente et Charles Gave analysent ce que Charles Gave appelle la “soviétisation complète de nos systèmes financiers”. La Fed et la BCE, en injectant d’immenses quantités de liquidités au lieu de maintenir la stabilité des prix (leur mission et fonction économique initiales) se sont emparées du pouvoir. Elles sont aujourd’hui les arbitres du marché des dettes souveraines, cela signifie qu’elles ont réquisitionné tous les leviers économiques. Lorsque Jérôme Powell, président de la Fed (la banque centrale américaine) annonce qu’il accepte de laisser filer l’inflation jusqu’à +4%, il n’abandonne pas seulement une doctrine qui s’était imposée strictement depuis plus de 40 ans. Cette annonce porte en elle l’amorce d’un nouvel afflux de liquidités… La monnaie hélicoptère va de nouveau augmenter et déverser des quantités énormes de billets sur les États-Unis…