Janet Yellen, ancienne Présidente du Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale des États-Unis a été récemment nommée secrétaire au Trésor par Joe Biden. Janeth Yellen est largement en faveur d’imprimer des liquidités en masse, ce qui traduit les ambitions politiques de Joe Biden. Elle fait partie des "colombes". Cela nous amène vers un sujet déjà traité à de nombreuses reprises, celui de la crise de la monétisation de la dette, dans le contexte COVID-19. Nous savons que les États-Unis, et donc le dollar, traversent une mauvaise passe. Les impressions massives de liquidités transforment progressivement le dollar en monnaie de singe. On se dirige donc vraisemblablement vers une crise de la monétisation qui menace de balayer entreprises et travailleurs. L’État ne pourra se porter garant indéfiniment de l’ensemble des contribuables en sursis. Les États-Unis ne sont pas les seuls dans cette situation. L’Occident semble ne pas craindre le risque qui plane sur sa monnaie en étendant à l'infini sa politique de taux d'intérêts à 0%.