La banque centrale américaine a indiqué qu'elle interviendrait tous les jours sur le marché "repo", au moins jusque mi-octobre, pour un montant quotidien de 75 milliards $. Pourquoi la Fed vient d'injecter plus de 270 milliards $ sur les marchés monétaires en une semaine ? Pourquoi les banques paniquent ? On pense tout de suite à septembre 2008, quand les grandes banques, en plein désarroi, ont arrêté de se prêter de l’argent entre elles (ce qui a notamment provoqué la faillite de Lehman Brothers) et ont appellé les banques centrales à la rescousse. Qu’ont fait les banques des quantités énormes de liquidités injectées depuis la crise des subprimes ? Sont-elles tombées dans ce que Keynes appelait le "piège de la liquidité" ? Pourquoi en demandent-elles toujours plus ? Pourquoi ne peuvent-elles plus compter que sur les États pour les aider ? Olivier Delamarche nous livre son analyse de la situation.