Par SRSrocco

La tactique de la Fed et des banques centrales consiste à faire gonfler les marchés boursiers tout en manipulant à la baisse les prix de l’or et de l’argent. Ceci vise deux objectifs : 1) Garder la confiance du public en faisant grimper le prix des actions pendant que les indicateurs économiques continuent de se détériorer, et : 2) Faire monter la valeur du dollar tout en détruisant la confiance des investisseurs dans les métaux précieux.

Jusqu'à maintenant, la stratégie a fonctionné. Certains des plus ardents défenseurs de l’or et de l’argent sont frustrés et ont même revu leurs perspectives à la baisse. On ne peut les blâmer, c’est la nature humaine. Par contre, les extrêmes et les manipulations ne durent jamais et, à un moment, elles se retournent.

Si on regarde les graphiques ci-dessous, on peut voir jusqu’à quel point les marchés de l’or et de l’argent sont devenus extrêmes. Lors d’inflations/hyperinflations, les prix des actions et des matières premières grimpent en même temps. Cependant, depuis l’annonce de QE3 de la Fed, seulement certaines classes d’actifs ont grimpé, notamment les actions, l’immobilier et, à un degré moindre, les obligations.

En août 2011, le Dow Jones représentait 250 onces d’argent mais, aujourd’hui, il faut 650 onces d’argent pour acheter le Dow – une hausse incroyable de 160%. De plus, vous pouvez voir à quel point le Relative Strength Index est devenu extrême.

J’aimerais clarifier ma position sur l’analyse technique. La plupart de ceux qui me lisent savent que j’ai souvent dit que l’analyse technique ne veut rien dire dans un marché manipulé. Je pense toujours que c’est vrai quand il s’agit de prédire les mouvements à court terme des prix de l’or et de l’argent. Mais, d’un autre côté, il peut être utile d’utiliser des graphiques pour montrer les tendances et les mouvements extrêmes.

La déconnexion de l’argent, après QE3, est vraiment apparue aux alentours de novembre 2012, quand le ratio Dow/argent est tombé à 375 onces. C’est la même chose pour l’or, ci-dessous :

Dans ce graphique on peut voir que, quand le prix de l’or a atteint un pic de $1,900 l’once, 5,7 onces d’or achetaient l’indice Dow Jones. Aujourd’hui, il faut 10,7 onces d’or (une augmentation de 85%) pour égaler le Dow. Comme je l’ai mentionné plus haut dans le cas de l’argent, si vous regardez le graphique en novembre 2012, vous verrez que le ratio Dow/or est tombé à environ 7,2 onces. L’or et l’argent ont « déconnecté » du programme inflationniste de la Fed exactement au même moment.

Le ratio Dow/argent a presque diminué deux fois plus que le ratio Dow/or, l’indice HUI, lui, a souffert bien plus :

On peut voir qu’en septembre 2011, vous auriez pu acheter 17,5 parts de l’indice HUI par rapport à l'indice Dow Jones; mais aujourd’hui, vous pourriez en acheter 58,5! Ainsi, le ratio Dow/HUI est le grand gagnant du trophée "Tendance Extrême" avec une perte de 234% de sa valeur de septembre 2011 en moins de deux ans.

A chaque fois que l’on assiste à une tendance extrême dans le marché des actions ou des matières premières, cette tendance finit toujours par se retourner. On ne peut donner de date, malgré que plusieurs analystes techniques aient essayé sans y parvenir, mais on peut le dire sans se tromper... ce n’est qu’une question de temps.

Le sentiment des investisseurs sur les métaux précieux est au plus bas. Les agissements de la Fed et des banques centrales fonctionnent. Ils ont trompé le public en leur faisant croire que leurs 401k (système d'épargne retraite par capitalisation), plans de retraite, actions et autres sont des investissements sûrs dans une économie qui se détériore, tout en détruisant la confiance dans la possession d’or et d’argent.

J’aimerais rappeler aux lecteurs que tous les marchés baissiers suivent la même tendance. Au pic du marché, il y a un grand volume d’achat mais, quand la bulle explose et que le marché décline, ce volume disparaît.

Cependant, dans ce supposé marché baissier de l’or et de l’argent, claironné dans les médias de masse, c’est le contraire qui se produit. Comme William Kaye le dit dans son interview sur King World News, quand les prix de l’or et de l’argent ont été manipulés à la baisse, les achats physiques en Asie ont augmenté de quatre à cinq fois. Comment les achats peuvent-ils augmenter dans un marché baissier? Ils le peuvent dans un marché manipulé et déconnecté.

Plusieurs investisseurs dans l’or et l’argent sont frustrés aujourd’hui et sont à la recherche d’articles ou d’informations qui pourraient les conforter à conserver leurs métaux précieux. Mais voici une règle bien simple : si vous vous sentez euphorique, c’est le te moment de vendre et, si vous vous sentez pas bien, c’est le moment d’acheter.

Finalement, les fondamentaux pour les métaux précieux sont plus solides que jamais, même si cela ne se reflète pas dans les prix « papier ». L’aspect le plus important pour comprendre la valeur réelle de l’or et de l’argent est leur capacité à constituer des RÉSERVES ÉCHANGEABLES DE VALEUR ÉNERGÉTIQUE.