On entend depuis plusieurs années que le dollar pourrait s’effondrer et céder sa place à d’autres monnaies. La Chine, avec le yuan, pourrait finir par s’imposer comme la référence monétaire internationale. Toutefois, Olivier Delamarche se montre plus nuancé. Même s’il reconnaît que la Russie et la Chine sont stratégiques et que leurs achats d’or massifs ne sont pas anodins, Olivier rappelle que le dollar reste aujourd’hui la monnaie la plus largement répandue. Cela signifie qu’en cas de problème majeur sur l’échiquier international, le dollar restera une valeur "refuge". Cependant, cela n'indique pas que l'avenir du dollar est optimiste car certains signes alertent et suscitent le questionnement. Alors, quel avenir pour le dollar ?