Souvenez vous que Alasdair Macleod avait fait une analyse du Commitment of Traders (COT) le 11 juillet, disant qu’il y avait un très gros poisson sur le marché de l’argent. Voir mon article du 12 août dernier.

Ce gros poisson a provoqué la hausse brutale de fin août, qui ressemblait beaucoup à un short-squeeze. Les autres requins ont dû racheter leurs positions vendeuses en catastrophe. Ce très gros trader détenait 20 000 contrats de 5 000 onces, soit 100 Moz d’argent.

D’après Ted Butler, ces 20 000 contrats auraient été vendus le 20 août, avec un profit de 300 millions $. Dans des circonstances très inhabituelles, au moment où cette position longue était liquidée sur les contrats à terme (futures) du COMEX, il y a eu une explosion simultanée de dépôts d’argent "physique" dans un certain nombre d’ETF argent, notamment sur SLV, SIVR et l’ETF argent de la Deutsche Bank de plus de 100 Moz.

Il y a donc un gros poisson qui, par un tour de passe-passe entre futures et ETF, se trouve aujourd’hui en possession de 100 Moz d’argent "physique" sans avoir fait trop s’envoler les cours de l’argent. Simultanément, en convertissant, ses futures en parts d'ETF, ce trader se met hors de portée du CFTC, qui ne peut pas le sanctionner pour détenir une position dominante sur le marché.

 

 

L'Open Interest (positions ouvertes) de l’argent au COMEX était, le 8 août 2019, à 244 169 contrats de 5 000 onces, très proche de son record historique de 244 196 du 18 août 2018. Après la baisse logique de l’Open Interest pendant la consolidation de septembre et octobre, on constate que l’OI monte tous les jours. Il était le 8 novembre à 227 524 contrats, soit 1 137 Moz, représentant 19,11 Md$.

Le "gros poisson" (et ses rémoras) est donc de retour et a profité de la baisse des cours pour renforcer sa position acheteuse.

Fin de la consolidation

Sur ce graphique hebdomadaire de l’argent en date du 8/11/2019, regardez d’abord les faisceaux de Fibonacci (rouges), qui tombent du sommet de 2011. (À noter que j’ai effacé ceux qui ont déjà été joués.)

Maintenant, focalisez votre attention sur le support vert, qui part du point bas du 14 juillet 1997, quand Warren Buffet a commencé ses achats d’argent, provoquant le mini-rallye de 1997-1998.

On constate que ce support a joué un rôle itératif ces 20 dernières années, notamment en 2005-2006 et en 2008.

 


Le graphique suivant est seulement l’agrandissement de celui-ci sur la période actuelle.

Regardez d’abord l’axe de 1997 et le rôle qu’il a joué depuis décembre 2018. Un rôle essentiel.

Les cours viennent de faire un pull-back sur cette ancienne résistance de début 2019, de manière parfaite.

 


Regardez maintenant le rôle des faisceaux de Fibonacci venant du sommet. Là aussi, le mouvement a été plus-que-parfait !

Enfin, vous pouvez constater que vendredi, le point bas a été fait sur le support (vert foncé) de cette jambe de hausse.

L’argent va donc pouvoir rebondir pour attaquer le faisceau de Fibonacci à 19,2 $. Les 20 $ seront dépassés avant le 31 décembre.

Open Interest de l’or

L’Open Interest de l’or marque des records historiques tous les jours :

Le 06/11 à 690 181 contrats Nouveau record historique = 102 Md$
Le 07/11 à 693 184 contrats Nouveau record historique = 102,4 Md$
Le 08/11 à 708 244 contrats. Nouveau record historique = 103,5 Md$

De manière évidente, un très gros mouvement haussier est en train de se préparer.

Le point bas a t’il été fait ? Je ne crois pas. Par contre, je suis certain que les cours connaîtront une hausse historique au premier semestre 2020. Ils vont très probablement doubler entre le point bas de novembre-décembre 2019 et le point haut de l’or de juin-juillet prochain.

Alors que l’indice de peur ou avidité est proche du maximum d’avidité à Wall Street et que le marché action semble vouloir développer un rallye haussier, on devrait assister dans les tous premiers jours de 2020 à un retournement de tendance à 180°.

La hausse attendue des métaux précieux se développera sur une chute brutale du marché actions, qui devrait perdre 40% de sa valeur avant la fin 2021.

 

 

 

Ne soyez pas avide. Ne jouez pas la hausse des métaux avec ces instruments financiers à levier, contentez vous d’être en or et en argent physiques. Tout ce qui est "papier" se terminera mal. Prenez vos bénéfices et mettez vous en physique exclusivement.