Les importations officielles d’or de l’Inde, en 2014-15, s'élèvent à 900 tonnes, soit 36% de plus que les 665 tonnes de l’année précédente, ce qui démontre l'appétit des ménages pour le métal jaune en tant qu’option d'épargne.

Les importations d’or ont plus que doublé en mars, pour atteindre 125 tonnes, comparé aux 60 tonnes de mars de l’an passé.

« Le gouvernement et la Reserve Bank of India suivent de près la situation, même si la situation actuelle des comptes est sous contrôle, » a déclaré un porte-parole du gouvernement, tout en ajoutant que les taxes à l’importation n’allaient pas, pour autant, être réduites sous peu.

L’Inde a haussé la taxe d’importation sur l’or à 10% et a imposé des règles afin de réduire la fuite des dollars et de contenir le déficit des comptes courants (CAD), qui mesure la différence entre les entrées et sorties d’une devise étrangère, qui a atteint un record de 4,8% du PIB.

En novembre dernier, le gouvernement a relâché les exigences sur l’importation d’or en laissant tomber la règle qui exigeait que les commerçants exportent plus de 20% de tout l’or importé au pays.

Cette règle d’importation, appelée ’80:20’, qui lie les importations aux exportations, fut introduite pour décourager l’importation d’or, contenir la fuite des dollars, réduire de CAD et aider la roupie qui avait atteint des bas record.

Cependant, des importations d’or à la hausse ne devraient pas être source d’inquiétude, a déclaré D.K. Joshi, économiste en chef chez Crisil. « Nous avons un matelas de sécurité assez important, grâce aux bas prix du pétrole; alors, le déficit des comptes courants (CAD) demeurera sous contrôle, » a-t-il ajouté.