Peter Schiff, qui gère environ 1 milliard $ d’actifs via son fonds Euro Pacific, est connu pour être un fervent partisan de l’or. Dans une interview du 10 mars 2021, il expliquait que les deux valeurs refuges par excellence, l’or et les obligations américaines, évolueront en sens contraire. Selon lui, l’or est voué à monter tandis que les obligations américaines devraient, dans le meilleur des cas, stagner, et plus probablement baisser. Effectivement, en 2020, alors que la crise du COVID-19 empirait, les obligations d’États américaines n’ont pas joué leur rôle d’actif refuge qu'on leur attribue généralement en cas de périodes de récession économique. Quelle sera la valeur refuge de la décennie ? Les obligations US sont en danger à cause des grandes quantités d’injections de monnaie sur les marchés. Y a-t-il un avenir pour cette classe d'actif ? Quelles sont les perspectives d'évolution du cours de l'or ? Les cours peuvent-il encore s'envoler, comme l'annonce Peter Schiff ? L'or et les obligations américaines sont-elles les seules classes d'actif "refuge" à notre portée ?