Comme l’avait annoncé Egon von Greyerz, une volatilité extrême sévit actuellement sur les marchés financiers.

Afin de vous aider à anticiper les prochains mouvements des marchés, voici un récapitulatif les événements majeurs à surveiller dans les jours à venir.

 

Évènements à surveiller :

- Athènes déposera jeudi sa demande "d'extension du financement" européen, qu'elle continue de distinguer clairement du "mémorandum", ce programme d'aide à la Grèce en cours depuis 2010 et associé à des mesures d'austérité très rigoureuses.

- Le 16 Février, la réunion des ministres des finances de la zone euro censée trouver une solution sur la dette de la Grèce s'est soldée par un échec. Une nouvelle réunion de l'Eurogroupe est organisée vendredi 20 février pour tenter de trouver un compromis.

- Le programme actuel de sauvetage de la Grèce arrive à expiration le samedi 28 Février. Si d'ici là, la Grèce n'est pas parvenue à un accord avec ses créanciers européens pour l'extension de son plan d’aide, sa situation financière risque de se dégrader rapidement. La Grèce s'orienterait vers le scénario du pire, le défaut de paiement et la sortie de l'euro.

- Le 28 février prochain, le ministre des Finances indien devrait annoncer la baisse des restrictions sur les importations d'or, de 10% à 2%. Une décision qui serait bénéfique pour la demande indienne et le cours de l’or.

- Ukraine : À l'image des tirs d'artillerie qui continuent en Ukraine malgré le cessez-le-feu, la devise ukrainienne poursuit sa descente aux enfers. La chute de la Hryvnia aggrave de jour en jour l'inflation. L'État ukrainien est également aux abois : malgré le prêt de 17 milliards de dollars annoncé par le FMI, les caisses de l'État sont presque vides. Un défaut de paiement de l'État ukrainien est probable.