Les banques centrales américaine et européenne impriment de l’argent comme des folles depuis 20 ans, et tout le monde sait que cela aura forcément un impact négatif à un moment ou à un autre. La question est de savoir comment apprécier cette dégradation. Cette année est riche en enseignements car ce sont les Bourses des régions qui impriment le plus, à savoir les États-Unis et l’Union Européenne, qui montent le plus, tandis que les marchés asiatiques ont du mal à émerger alors que ce sont eux qui impriment le moins. Le krach de mars 2020 semble déjà être une anecdote dans l’histoire des marchés US. Alors, si imprimer de l’argent permet d’assurer la hausse des marchés et la richesse du peuple dont l'épargne est en Bourse, pourquoi suis-je aussi précautionneux sur les marchés actions ? Quels actifs privilégier pour placer son épargne ?