Après avoir accepté pendant des années le dollar US et l’impression monétaire de la Fed, la Chine construit désormais sa domination économique lingot par lingot. 

Découvrez comment, en quelques décennies seulement, la Chine a ouvert son immense marché de l’or, marché qui est en train de dévorer tout l’or physique du monde.

1930

Le Shanghai Gold Business Exchange est l’un des plus grands centres de l' or d’Extrême-Orient.

1948

Chiang Kai-Shek commence l’expatriation de 2,6 millions de taels d’or vers Taiwan, qui durera 12 mois, après avoir cédé le pays à Mao Tse-Dung, vainqueur de la guerre civile.

1949

La Chine produit 4 tonnes d’or, soit 1% de ce qui sera produit pendant 63 ans.

1950

Tel que souligné dans « Managing Methods for Bullion », la Banque Populaire de Chine instaure des mesures pour mettre l’or et l’argent sous contrôle du gouvernement central. Les transactions privées dans la population sont aussi interdites, et la Chine réduit énormément ses marchés physiques.

1963

L’État arrête de fournir les matériaux de base aux fabricants d’or et d’argent. Les bijoux d’or et d’argent récupérés peuvent maintenant être stocké à la banque.

1975

La Chine produit 14 tonnes d’or, moins de 1% du total mondial. Pendant ce temps, l’Afrique du Sud produit 53% de l’or mondial.

1982

La Chine ouvre un marché au détail pour les bijoux en or, un premier pas vers une libéralisation de son marché domestique de l’or.

La China Gold Coin General Corporation débute l’émission du Panda d’or – qui deviendra la pièce d’or asiatique la plus reconnue.

1983

Le Conseil d’État place le contrôle de tous les achats et de la distribution sous le gouvernement central.

1993

L’État change la méthode de détermination du prix de l’or, en passant d’un prix déterminé par l’État à un prix flottant. Une autre étape vers un marché plus ouvert.

1995

100 tonnes d’or produites, soit 6,2% de la production mondiale.

2000

Le gouvernement chinois inclut l’établissement d’un marché ouvert de l’or dans son plan quinquennal économique. La Chine reconnait ouvertement l’or en tant que marché stratégique.

2001

Avril : La Banque Populaire de Chine abolit le monopole du marché de l’or et met en place un système de planification et de gestion pour l'avenir.

Juin : Un nouveau système hebdomadaire de cotation du prix de l’or est lancé, ce qui permet au prix domestique de l’or d’être ajusté en fonction du prix international.

2002

Ouverture officielle du Shanghai Gold Exchange. Le président Wang Zhe affirme que cet événement représente « une percée importante dans la révolution du système d’or de la Chine et démontre les grands progrès effectués ». Le prix de l’or chinois est maintenant pleinement déterminé par le marché ouvert.

2003

200 tonnes d’or produites. La production Chinoise représente dorénavant 7% de la production mondiale.

2004

La Chine classe l’or en tant qu’investissement et permet aux individus d’investir dans l’or et l’argent. Le pays, qui n’est plus émergent, veut positionner ses citoyens en prévention des guerres de devises à venir.

2005

Le Shanghai Gold Exchange et la ICBC, la plus grande banque de Chine, lancent Jinhangla, un produit adossé au prix spot, pour les investisseurs privés. Preuve supplémentaire de l’évolution du marché chinois de l’or.

2006

Le China Gold Group, soutenu par le World Gold Council, lance son premier produit achat/vente d’or, le China Gold Investment Bar, qui « s'échange aux prix du SGE, avec une marge faible pour les investisseurs domestiques ».

2007

La Chine devient le plus grand producteur d’or au monde, avec 270 tonnes, marquant le début d’une nouvelle ère pour le marché de l’or, après la domination de l’Afrique du Sud pendant 100 ans. La Chine détient toujours cette position aujourd’hui.

2008

Le Shanghai Futures Exchange lance son contrat future sur l'or, ratifié par la Chinese Securities Regulatory Commission. La modernisation du marché de l’or chinois continue.

2009

La Chine annonce que ses réserves d’or ont augmenté de 76%, à 1,054 tonnes. Le géant émergé se positionne en vue des guerres de devises qui ont lieu.

La Chine produit 300 tonnes d’or, soit 11,8% de la production minière mondiale, devançant largement les autres pays.

Le gouvernement chinois fait des efforts concertés pour promouvoir la détention d’or. Il établit des programmes d’investissement et fait de la publicité à la Télévision centrale de Chine pour informer les individus sur la façon d’acheter de l’or.

La ICBC, la plus grande banque de Chine, lance le Gold Accumulation Plan, ce qui démontre la croissance des produits de détail sur le marché chinois de l’or.

2010

Le 12ème plan quinquennal (2011-2015) appelle au développement du marché de l’or, domestiquement et à l’extérieur du pays. La Chine ré-affirme son intérêt stratégique dans l’or.

Un rapport d’ « idées à suivre pour promouvoir le développement du marché de l’or » a été publié. Rédigé par plusieurs institutions, dont la Banque Populaire de Chine, le Shanghai Gold Exchange et le Shanghai Futures Exchange, il demandait aux banques de s’engager activement dans le développement du marché national chinois de l’or. On exhorte les producteurs d’or à fournir de l’aide stratégique, tandis que les banques ont pour instructions d’offrir du financement pour des achats de mines à l'étranger et pour l’innovation.

2011

Janvier : La ICBC annonce que plus d’un million de comptes épargne sur l'or ont été ouverts l’année précédente.
14,4 millions de contrats futures sur l'or s'échangent sur le Shanghai Futures Exchange et ces transactions attirent des liquidités internationales.

2012

Le marché Chinois des bijoux en or devient le marché qui croît le plus rapidement au monde.
400 tonnes d’or sont produites. Le pays représente désormais près de 14% de la production mondiale d’or.

Janvier : La National Development and Reform Commission (Commission nationale pour le développement et les réformes) annonce le développement de Shanghai en tant que centre financier pour la période du 12ème plan quinquennal. L'objectif est de rester le n°1 mondial pour les transactions d’or.

Le SGE devient la plus grande bourse d’or physique au monde, affirmant la montée de la Chine comme leader du marché de l’or.

Les acquisitions par les minières chinoises atteignent $1,96 milliards, ce qui démontre que les Chinois veulent s’assurer d’avoir accès à de l’or hors leurs frontières, à l’avenir.

Juin : Le Hong Kong Exchange fait une offre de $2,15 milliards pour le London Metal Exchange.

4,5 millions de comptes maintenant ouverts faisant partie du Plan d’accumulation d’or de la ICBC depuis son lancement, avec 15 tonnes d’or physique accumulées par les investisseurs dans les derniers six mois.

Août : Le Shanghai Gold Exchange et le Foreign Exchange Center modernisent le secteur encore plus en lançant le trading interbancaire sur le marché de l'or OTC (de gré à gré).

2013

Avril : Dès la troisième semaine, les livraisons ont atteint 117 tonnes sur le SGE, soit 30 tonnes de plus que la quantité totale achetée par les banques occidentales en 2012.

Juin : Le China Gold Association estime que les investissements privés en or sont d’environ 5 grammes par habitant et entrevoit « un énorme potentiel » pour une croissance future de la détention d’or.

Le Shanghai Gold Exchange a fourni, dans les six premiers mois de l’année, 1,098 tonnes au marché domestique, ce qui représente plus de 25% de l’offre mondiale d’or et 94% de plus qu’en 2012.

Juillet : Le World Gold Council se rend compte d’un changement dans les habitudes d’achat d’or de la Chine, et elle indique que les investisseurs individuels achètent de l’or de façon opportuniste quand son prix est bas.

La production minière grimpe de 10% à 440 tonnes.

Les deux premiers ETF chinois adossés sur l’or sont lancés, indiquant encore une fois que les produits d’investissement en or de la Chine prennent de la maturité.

Août : Les acquisitions par les minières chinoises atteignent $2,24 milliards, alors que l’appétit de la Chine pour les actifs miniers continue.

La demande domestique est estimée à quatre tonnes par jour, et la Chine est sur la bonne voie pour remplacer l’Inde en tant que plus gros acheteur d’or.