Richard Détente analyse le poker menteur auquel se livrent les banques centrales comme la Fed. Il reviendra sur le rôle des banques centrales et l’effet positif de ralentisseur que leurs décisions ont eu sur le développement de la crise. Que s'est-il passé dans l’économie réelle lorsque la Fed a décidé de descendre ses taux d’intérêts ? L’intervention de la Fed a-t-elle permis d’arrêter la crise ? Les banques centrales ne sont-elles pas condamnées à une fuite en avant, un poker menteur dont nous serons les seuls à payer les conséquences ? Richard présente un nouvel indicateur bien utile pour comprendre ce qui se passe réellement dans l’économie réelle : le spread de taux d’intérêt.