Crise financière



Crise des pays émergents : après la pseudo reprise mondiale, retour à la dure réalité
Publié par Philippe Herlin | 30 janv. 2014 | Articles

Revoici le spectre d’une crise des pays émergents. Un véritable raz de marée a en effet balayé les devises émergentes : le peso argentin a perdu 20% de sa valeur par rapport au dollar depuis le début de l’année, la livre turque 30% sur les douze derniers mois. Le peso mexicain, le real brésilien et le rand sud-africain sont également plongés dans la tourmente.

Lire cet article

L'or physique: L'actif le plus sûr dans un monde incertain
Publié par Egon Von Greyerz | 28 janv. 2014 | Articles

Egon von Greyerz explique d'abord pourquoi nous sommes à la fin d'une époque. Il parle de la futur disparition du dollar et d'autres devises mais aussi de la chute des marchés boursiers par rapport à l'or. Il présente des graphiques très intéressants montrant pourquoi la dette des États-Unis ne pourra jamais être remboursée. Egon explique aussi pourquoi le risque n'a jamais été aussi grand et que cela entrainera probablement un QE à l'infini et une dépression hyperinflationniste. Enfin, il explique «comment ne pas« investir dans l'or et «comment» investir.

Lire cet article


Italie, Espagne : le risque est masqué, mais il demeure bien réel
Publié par Philippe Herlin | 23 janv. 2014 | Articles

Les taux sur les dettes italiennes et espagnoles ont atteint des niveaux élevés durant les années 2011 et 2012, par moment 7%, un taux considéré comme "mortel", car impliquant un effet boule de neige menant rapidement au défaut. Mais sur l’année 2013 et en ce début de 2014, ces taux s’affichent autour de 4%, le tout dans une faible volatilité. Faut-il considérer que la crise affectant l’Europe du Sud est terminée ?

Lire cet article

Manipulation du prix de l’or : comment et pourquoi?
Publié par Goldbroker ™ | 20 janv. 2014 | Articles

La manipulation du prix de l’or est évidente. Dans cet article, nous apportons des preuves et décrivons les procédés. Et nous concluons que la capacité à manipuler le prix de l’or diminue à mesure que l’or physique voyage de New York et Londres vers l’Asie, laissant les Occidentaux avec leurs demandes « papier » sur l'or qui dépassent largement l’offre disponible.

Lire cet article