Les États-Unis continuent de dessiner l’avenir des économies occidentales : Joe Biden a annoncé un grand plan d’investissement dans les infrastructures de 2 000 milliards $, en confirmant qu’il serait en partie financé par une forte hausse d’impôts. De plus, si l'on tient compte des récents propos tenus par ce même président et son acolyte Jay Powell, directeur de la Fed, nous savons pertinemment qu'il va y avoir de l'inflation et que cela affectera les prises de décisions des entrepreneurs et épargnants. Ces politiques répétées à l'envi au cours des dernières décennies, que nous pouvons qualifier, pour la plupart d'entre-elles, de post-keynésiennes, sont-elles en train de sonner le glas de nos économies occidentales dites "riches" ? L’euthanasie du rentier et de l'épargnant est un lent processus qui existe déjà et qui ne cesse de s'amplifier. Comment protéger le fruit de notre travail de ces menaces économico-politiques importantes ? Alors même que nous constatons chaque jour l'appauvrissement de nos sociétés, sans faire un rapprochement direct avec la crise sanitaire du COVID-19, nos élites ont pris la liberté de nous conduire vers une soviétisation affirmée et affichée de notre économie, entraînant la ruine de tous. Difficile de voir le bout du tunnel et de savoir comment affronter cette situation. Richard Détente détaille pour vous les conséquences de ces politiques et vous présente les moyens à disposition pour entamer une structuration de son portefeuille afin de ne pas sombrer avec le navire.