Joe Biden a annoncé un nouveau plan de 2 000 milliards de dollars afin de relancer une économie américaine fragilisée, comme tant d’autres pays occidentaux, par la crise du COVID-19. Ce plan de relance, excessif pour certains et pas assez ambitieux pour d’autres, ne fait toutefois pas l’unanimité. Quoi qu'il est soit, Joe Biden et Jay Powell s’accordent pour imprimer - une nouvelle fois - des sommes folles qui inonderont littéralement les rues de billets vert. Le dollar, en tant que monnaie, entame un lent déclin du fait de ces injections répétées. Au final, cela ne permet pas d’assainir l’économie et de repartir sur de bonnes bases.

L’inflation faisant son retour, l’euthanasie du rentier se profile. Avec des taux de rémunération en moyenne très bas pour les épargnants, l’inflation fait fondre leurs économies comme neige au soleil. Pour survivre dans ce contexte économique estampillé COVID-19, l’épargnant n’a d’autre choix que de se tourner vers les marchés. Mais comment investir sur les marchés ? Quels sont les zones qui offrent le plus de rendement et quels sont les types d’actifs à avoir en portefeuille pour encaisser les chocs et préserver son capital, tout en générant un rendement nous préservant de l’inflation ?