Populistes italiens: "L’or appartient au peuple, pas aux banquiers"

Publié par Goldbroker ™ | 7 avr. 2019 | Articles 1939

Il y a deux semaines, le président de la BCE, Mario Draghi, a fait une déclaration surprenante en confirmant que la Banque centrale européenne devait approuver toute opération sur les avoirs de réserve de change détenus par les pays de la zone euro, notamment l'or et les devises étrangères.

"La BCE doit approuver à la fois les opérations sur les avoirs de réserve de change qui demeurent dans les banques centrales nationales (BCN) et les transactions effectuées par les États membres avec leurs fonds de roulement en devises au-delà d'une certaine limite."

"L'objectif est d'assurer la cohérence avec la politique de change et la politique monétaire de l'Union."

Plus précisément, Draghi s'adressait à deux membres italiens du Parlement européen.

Sur le moment, cette déclaration n'avait rien de particulier, mis à part son curieux timing. Mais elle prend tout son sens lorsque le Wall Street Journal rapporte que les populistes au pouvoir en Italie poursuivent leurs efforts pour prendre le contrôle de la banque centrale et de ses réserves d'or.

 

 

Se plaignant que des centaines de milliers d'investisseurs particuliers aient perdu des milliards de dollars après la faillite de banques italiennes au cours des dernières années, le Mouvement 5 étoiles et le parti nationaliste de la Ligue, tous deux anti-establishment, dépeignent la banque centrale comme le symbole d'une élite technocratique éloignée des besoins des Italiens moyens.

Luigi Di Maio, vice Premier ministre italien et dirigeant du Mouvement 5 étoiles (M5S), a affirmé sa volonté qu’il y ait une "discontinuité" au sommet de l’institution. Selon lui, "on ne peut pas confirmer les mêmes personnes qui ont été au directoire de la Banque d’Italie, si l’on pense à tout ce qui s’est passé ces dernières années. (…) Nous sommes un Etat souverain qui défend l’épargne, comme le dit la Constitution, et pas les banques."

Le Mouvement 5 étoiles et la Ligue ont accusé à plusieurs reprises la Banque d'Italie de ne pas avoir anticipé la crise bancaire et lui ont reproché les pertes subies par les épargnants qui avaient acheté des actions et des obligations bancaires.

"Si vous vous retrouvez avec votre compte courant dans le rouge, c'est parce que ceux qui avaient la tâche de contrôler ne l’ont pas fait", a déclaré à Matteo Salvini, ministre de l'Intérieur et chef de la Ligue du Nord, à un groupe d'anciens investisseurs de Banca Popolare di Vicenza, qui a été liquidée en 2017.

Cette semaine, les législateurs du Mouvement 5 étoiles ont demandé au Parlement d'adopter deux projets de loi :

"Une premère loi ordonnerait aux propriétaires de la banque centrale, pour la plupart des banques privées, de vendre leurs actions au Trésor italien aux prix des années 1930.

L’autre loi déclarerait le peuple italien propriétaire des réserves d’or de la Banque d’Italie, qui s'élèvent à 2 451,8 tonnes d’or, soit environ 102 milliards $ aux prix actuels."

Comme le note le Wall Street Journal, une telle mesure pourrait en théorie élargir les possibilités de vente de l’or et réduire les réserves de la banque, ce qui renforcerait le système financier...

"L'or appartient aux Italiens, pas aux banquiers", a déclaré Giorgia Meloni, leader du parti d'extrême droite Fratelli d'Italia qui soutient les deux projets de loi. "Nous sommes prêts à lutter à travers toute l'Italie et à faire descendre les Italiens dans les rues si nécessaire."

L’establishment voit les choses différemment, avertissant que ces actions sont une tentative de saper l’indépendance de la Banque d’Italie et de dépenser les réserves d’or de la nation dans des politiques populistes.

"L’or fait partie des actifs de la Banque d’Italie et ne peut être utilisé par le Trésor pour le financement monétaire", a déclaré le gouverneur de la Banque d’Italie, Ignazio Visco.

"Cela ressemble à une expropriation révolutionnaire", a déclaré Gianluca Garbi, directeur général de Banca Sistema SpA.

Comme l'indique le Wall Street Journal, le Mouvement 5 étoiles et la Ligue du Nord préconisent la propriété publique des réserves d’or, et avec l'appui d'environ 60% des législateurs, le projet de loi a suffisamment de soutien pour passer. Les législateurs du Mouvement 5 étoiles sont aussi partisans de la nationalisation la banque centrale, mais la Ligue du Nord n'a pas encore décidé, laissant le projet de loi avec un soutien d'environ 40%.

Depuis la semaine dernière, ils ont imposé la création d'une commission parlementaire chargée d'enquêter sur la faillite des banques italiennes, lançant ainsi des mois d'examen minutieux.

Est-ce étonnant si la Russie (et la Chine) accumulent de l'or ?


Source originale: Zero Hedge


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Goldbroker ™  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits