Le marché haussier de l’or et de l’argent qui a commencé en 2000 semble avoir pris fin en 2011, alors qu’un marché baissier a débuté en 2013. L’or était-il dans une bulle spéculative telle qu’on a connue dans les années ‘70 ou seulement dans un marché haussier cyclique, lui-même dans un marché haussier séculaire, qui déboucherait plus tard (2014/16) dans une phase de mania similaire à celle des années ‘70? A l’aide des excellents graphiques de Nick Laird (www.Sharelynx.com)(2) regardons de plus près les caractéristiques des deux périodes.

Il faut tout d’abord définir ce qu’est une bulle spéculative. Didier Sornette de l'école polytechnique fédérale de Zürich étudie depuis longtemps les bulles spéculatives et essaie de prédire leurs dénouements. Selon Didier Sornette “une bulle est généralement perçue comme une croissance explosive du prix d’un actif. Lorsque la croissance est représentée sur une échelle logarithmique, la progression exponentielle semble linéaire. Ce qui m’intéresse, c’est le processus par lequel le taux de rendement accélère de façon surexponentielle sous l’effet de boucles de rétroaction positive (positive feedbacks).”(1) Ce qui veut dire une augmentation parabolique du prix non seulement sur un graphique arithmétique, mais aussi sur un graphique logarithmique. On peut la voir, dans le cas de l’or, dans les années ‘70 (graphique #5). On observe non seulement une augmentation du prix, mais aussi une accélération de l’augmentation du prix. Le graphique #1 nous montre un modèle d’une bulle spéculative typique et ses différentes phases.

 

Graphique #1: Les principales phases d’une bulle spéculative

Phase furtive - Phase de prise de conscience - Phase de mania - Phase de défoulement

 

En superposant ce modèle avec les marchés haussiers des années ‘70 et 2000 (graphiques #2 et #3), on voit que le marché haussier des années ‘70 se conforme parfaitement au modèle d’une bulle spéculative, alors que celui de 2000 lui ressemble seulement avec les deux premières phases, la phase furtive et la phase prise de conscience. L’actuel marché baissier serait seulement un “piège baissier” qui indiquerait plutôt la fin de la phase de prise de conscience. Ayant vécu personnellement la bulle spéculative de l’or des années ’70, je peux vous assurer que l’euphorie que j’ai vue alors n’était nulle part visible dans la récente hausse des années 2000.

 

Graphique #2: La bulle spéculative de l’or des années 1970

 

Graphique #3: L’or et l’argent – bulle spéculative potentielle des années 2000

 

Durant la bulle spéculative des années ‘70, l’or a augmenté de 2.276% alors que, depuis 2000, l’augmentation du prix a été de seulement 391%. Pour que le marché haussier de 2000 soit presque identique à celui de ’70, il faudrait une autre augmentation de près de 1.881%, soit un prix approximatif de 23.348 dollars (graphique #4).


Graphique #4: L’or (COMEX) – Bulle des années ‘70 vs bulle des années 2000


Quand on regarde le graphique #5, il est difficile de ne pas remarquer la différence de l’accélération du prix de l’or (taux d’augmentation annuelle) entre 1970 et 2000. L’accélération explose de façon parabolique dans les années ’70, alors qu’elle paraît presque plate à partir de 2000.

 

Graphique #5: L’or vs Taux de changement annuel en pourcentage du prix de l’or

 

Le graphique #6 (semi-log) montre très bien la grande différence entre les deux marchés haussiers. Alors que celui des années 1970 est parabolique sur les deux graphiques (arithmétique et semi-log), celui des années 2000 est légèrement parabolique sur le graphique arithmétique.

 

Graphique #6: Prix de l’or (semi-log)

 

Observons maintenant dans les deux graphiques qui suivent la différence entre les deux marchés en termes réels (ajustés par l’inflation). Le graphique #7 nous montre le prix de l’or ajusté par l’indice officiel (CPI) alors que le graphique #8 nous montre le prix de l’or ajusté par l’indice ShadowStats (SGS). L’indice ShadowStats calcule l’inflation telle qu’elle était calculée avant les modifications, faites en 1990 par le gouvernement américain, qui sous-estiment l’inflation. Dans les deux cas, on constate que le prix de l’or dans le marché de 2000 n’a pas dépassé le pic de 1980, alors qu’en valeur nominale, il a atteint deux fois la valeur de 1980.

 

Graphique #7: Prix de l’or ajusté à l’inflation (officielle)

 

Graphique #8: Prix de l’or ajusté à l’inflation (ShadowStats)

 

Il est intéressant aussi de comparer la bulle spéculative de l’or des années ‘70 et le marché haussier depuis 2000 avec d’autre bulles spéculatives historiques. La plus grande de l’histoire est celle de l’action dot.com, eDigital, en 2000 de 45.400% (graphique #11). Les deux graphiques suivants comparent le marché haussier de l’or et de l’argent depuis 2000 et les principales bulles spéculatives des bourses de matières premières (graphique #9) et des marchés financiers (graphique #10). Durant la bulle spéculative des années ‘70, l’or a augmenté de 2.276%, alors que l’argent a augmenté de 3.099%, vs seulement 391% pour l’or et 389% pour l’argent depuis 2000.

 

Graphique #9: L’or et l’argent vs bulles spéculatives historiques des bourses de matières premières

 

Graphique #10: L’or et l’argent vs bulles spéculatives historiques des bourses financières


A ce jour, aucunes des raisons de la crise monétaire qui sont à la base de la hausse récente de l’or n’ont été résolues. Même si un marché haussier ne finit pas nécessairement par une bulle spéculative, l’histoire démontre que c’est presque toujours ce qui se passe avec les métaux monétaires (l’or et l’argent). Je crois qu’une crise monétaire internationale ne pourra être évitée, et je suis convaincu que l’or, mais aussi l’argent, vont terminer leurs marchés haussiers par une bulle spéculative. Ceci poussera le prix de l’or bien au-delà de 5.000 dollars l’once et peut-être même au-delà de 10.000 dollars.

En conclusion, je suis convaincu que le marché haussier des années 2000 n’est pas fini et que nous sommes seulement à la fin de la deuxième phase d’une bulle spéculative. Nous sommes à la fin d’une correction qu’on appelle “piège baissier” (graphique #1) de cette phase de prise de conscience. Je crois que la phase de mania va commencer cette année dès qu’on passera le niveau psychologique de 2.000 dollars l’once d’or.

Cette analyse s’applique autant à l’or qu’à l’argent car la corrélation entre les deux est presque totale, mais en ce qui concerne l’argent, la volatilité est beaucoup plus grande.


Graphique #11 : L’or et l’argent vs 50 bulles spéculatives historiques


Bibliographie:
    •    1 Perspectives, Janvier 2014, Pictet
    •    2 Nick Laird, www.Sharelynx.com