Depuis vendredi dernier, les stocks d'or dans les entrepôts du COMEX ont décliné de près de 60,000 onces pour atteindre un nouveau record à la baisse de 875,710 onces.

La quantité totale d’or, qui inclut l’or des clients entreposé dans les entrepôts du COMEX, qui n’est pas à vendre, demeure stable, autour de 7,000,000 onces.

Il y a eu un transfert d’environ 6,445 onces d’or des clients de HSBC vers JP Morgan mais, contrairement à ce qui a été dit sur un site web populaire, il ne s’agissait pas d’or livrable, mais tout simplement d’un transfert d’onces d’or éligibles d’un entrepôt à un autre.

J'ai noté, le 7 août, qu'environ 8,300 onces d’or en lingots de 400 oz avaient été retirées du Sprott Physical Gold Trust. L’or sous cette forme est prêt à être livré en Asie. Je ne vois pas pourquoi quelqu’un procéderait à cette réclamation, à moins d’avoir immédiatement besoin d’or physique.

Compte tenu de la petite quantité d’or qui est à vendre sur le COMEX, les prix vont sûrement grimper pendant ce cycle de livraison, avec un peu plus de 200,000 onces en valeur de contrats prêts à être livrés, pour le moment du moins.

Le GLD a perdu environ 4,5 tonnes d’or à cause des ventes « papier ». Quand le prix de l’or se remettra à grimper et que le GLD devra se réapprovisionner en lingots, il sera intéressant de voir la pression résultant sur l’offre physique.

Pourquoi débattre plus longtemps ? Ils pourraient attaquer encore le prix « papier », s’ils osent... le gouvernement Indien fait tout ce qu’il peut pour endiguer les importations d’or dans son pays... le GOFO (Gold Forward Rate) est négatif depuis vingt jours... et la demande d’or livrable à ces prix devient de plus en plus désespérée.

Les gens veulent protéger au moins une partie de leur richesse des risques opaques de contrepartie.