Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, expliquait récemment que le coût de la crise du Covid-19 ne sera pas supporté par de nouveaux impôts, ni par une annulation de la dette, mais par l’augmentation de la croissance... qui finira bien par revenir… un de ces jours !

Aujourd’hui tout le monde s’inquiète à propos de la dette, que ce soit celle des États, des ménages ou des entreprises. Ces dettes n'ont cessé de croître depuis les années 1970 et personne n’ose annoncer qu'elles ne seront jamais remboursées. De Mélenchon jusqu’aux membres du Medef, en passant par toute une série d’économistes, l’idée d’un jubilé, une annulation de la dette, fait son chemin et commence à être chuchotée dans les médias.

Imaginons que l'on transforme la dette en une dette que l’on ne paierait pas, mais qui ne disparaîtrait pas non plus. Dans cette vidéo, Richard Détente nous explique un concept nouveau, inédit et jamais vu : la dette perpétuelle.