Dans cette vidéo, nous revenons avec Olivier Delamarche sur cette “petite phrase” de Madame Christine Lagarde, présidente de la BCE : “Je pense que les français préféreront avoir un emploi plutôt qu'une épargne. Il faut se souvenir que chaque personne _ ceux de vos auditeurs qui sont qui sont là _ est à la fois un salarié, un épargnant, un emprunteur et que les impacts des taux d'intérêt vont affecter chacune de leurs dimensions. Je pense qu'on sera plus content d'avoir un emploi plutôt que d'avoir une épargne protégée. Je pense que c'est dans cet esprit-là que les politiques monétaires ont été déterminées par mes prédécesseurs et je pense que c'est assez c'est assez salutaire.”

Qu'est ce que cela veut dire pour votre argent ? Peut-être que Madame Lagarde pense à l’éventualité d’une crise qui verrait les États contraint de prendre l’argent où il est, c'est à dire dans les banques ? En cas de crise, si la banque où vous avez déposé votre argent fait faillite, vous le récupérez comment ?

Toutes les réponses à vos questions dans cette épisode qui revient sur la crise de 2007, sur les déclarations inquiétantes de Mario Draghi à propos du sort réservé aux épargnants et sur la manière dont Christine Lagarde a brillamment pris le relais d’une inédite fuite en avant collective pour échapper aux conséquences d’une crise dont nous n'avons pas fini de payer les conséquences...