La Chine achète de plus en plus d'or alors que la guerre commerciale s'intensifie

Publié par Or.fr ™ | 10 juin 2019 | Articles 1022

Par Ranjeetha Pakiam

La Chine continue sa frénésie d'achat d'or. Le pays a augmenté ses réserves pour un sixième mois consécutif, alors que la guerre commerciale prolongée avec les États-Unis nuit aux attentes de croissance et stimule la demande pour la diversification de portefeuille.

Les réserves d'or de la Banque populaire de Chine (PBOC) atteignent 61,61 millions d'onces à la fin du mois de mai, contre 61,10 millions d'onces un mois plus tôt, selon les données publiées lundi. Cela représente une augmentation de 15,86 tonnes, après l’ajout de près de 58 tonnes au cours des cinq mois précédents.

Cette hausse reflète la "diversification déterminée" du gouvernement hors des actifs libellés en dollars, indique Helen Lau, analyste chez Argonaut Securities (Asia) Ltd. Elle ajoute que la demande au détail s'est également redressée. À ce rythme, la Chine pourrait accumuler 150 tonnes en 2019, selon Lau.

 

 

La Chine, premier producteur et consommateur mondial d'or, est confrontée à la perspective d'un ralentissement de l'économie nationale alors que l'administration Trump a augmenté les droits de douane sur les importations chinoises et cherche à écarter des entreprises comme Huawei du marché américain. Les dernières données de la PBOC indiquent que la Chine a repris ses achats d'or à un rythme soutenu, après une pause de fin 2016 à décembre dernier.

"Il s'agit d'une diversification hors du dollar américain, particulièrement en raison des tensions commerciales et d'une potentielle guerre froide technologique", a déclaré Bart Melek, responsable matières premières chez TD Securities. "Nous devons nous rappeler que l'or n'est la dette de personne."

Rallye de l'or

Les prix de l'or ont augmenté au cours des trois dernières semaines, atteignant leur plus haut niveau depuis avril 2018, alors que les investisseurs cherchent des valeurs refuges et que les traders parient de plus en plus sur une baisse des taux de la Fed.

Auparavant, la Chine a traversé de longues périodes sans révéler d'augmentation de ses réserves d'or. Lorsque la banque centrale a annoncé un bond de 57% de ses réserves à 53,3 millions d'onces en juillet 2015, il s'agissait de la première mise à jour en six ans.

Cette démarche de la PBOC intervient alors que d’autres banques centrales, en particulier celles des marchés émergents, augmentent leurs réserves de métal précieux. Les achats d'or au premier trimestre 2019 ont été les plus élevés en six ans, selon le World Gold Council.


Source originale: Bloomberg


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Or.fr ™  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits