Le Bitcoin, entre fantasme et réalité, donne du fil à retordre, tant aux investisseurs expérimentés qu'aux néophytes. Le dilemme est de savoir si cette cryptomonnaie peut réellement être considérée comme une monnaie authentique, au même titre que le dollar, le yuan ou l'euro. Autrement dit, est-ce que la confiance accordée aujourd'hui aux monnaies classiques peut être transposée au Bitcoin ? Est-ce que le paysan au fin fond de la campagne acceptera d'être payé en Bitcoin à défaut de billets de banque estampillés "euro" dessus par exemple ? Tant que cette question n'est pas tranchée, personne ne peut encore affirmer que le Bitcoin est une monnaie, dans son sens de confiance implicite entre celui qui la possède et celui qui la fait circuler. N'oubliez pas qu'une monnaie n'est qu'une dette de l’État envers sa population. Un billet de 5 euros ne vaut pas 5 euros, il les représente seulement, et l’État accepte de se porter garant de cette transaction. Concernant le parallèle que certains font avec l'or, la question reste là aussi à trancher : l'or est à la fois un actif et une monnaie, car historiquement, l'or a été la première monnaie internationale. Le Bitcoin peut-il devenir l'or de demain ? Peut-il être une valeur refuge parallèle au système monétaire mondial tout en ayant une valeur en soi, telle que l'or en a une à nos yeux ? En effet, l'or a une valeur de par ses propriétés physiques et sa rareté. Comment transposer cette approche au Bitcoin, qui est créé à partir de rien ? Faut-il réviser notre vision de la monnaie et de l'or pour accepter le Bitcoin comme le nouveau roi monétaire pour les décennies à venir ? À l'inverse, en ayant à l'esprit tout ceci, ne faut-il pas se désintéresser du Bitcoin, ou tout du moins ne pas en faire une religion et être capable de l'abandonner si la valeur que lui prêtent actuellement les investisseurs venait à décroître subitement ? Quelle est la valeur véritable du Bitcoin et comment la comparer à la valeur d'autres monnaies ayant fait leur preuve ?