Venezuela : 8 tonnes d'or retirées des coffres de la Banque centrale la semaine dernière

Publié par Goldbroker ™ | 27 févr. 2019 | Articles 3221

Par Corina Pons, Mayela Armas

Au moins huit tonnes d'or ont été retirées des coffres de la banque centrale vénézuélienne la semaine dernière, ont déclaré à Reuters un élu de l'opposition et trois sources gouvernementales, révélant le désespoir du président Nicolas Maduro d'obtenir des devises fortes face au durcissement des sanctions.

L'or a été transporté dans des véhicules du gouvernement entre mercredi et vendredi la semaine dernière, alors qu'aucun agent de sécurité régulier n'était présent à la banque, ont indiqué le député Angel Alvarado et les sources gouvernementales.

"Ils ont l'intention de le vendre illégalement à l'étranger", a déclaré M. Alvarado dans une interview.

La banque centrale n'a pas répondu aux demandes de commentaires.

Alvarado et les trois sources gouvernementales, qui ont parlé sous couvert d'anonymat, n'ont pas précisé où la banque centrale envoyait l'or. L'opération s'est déroulée pendant que le chef de la banque centrale, Calixto Ortega, était en voyage à l'étranger.

En 2018, 23 tonnes d'or ont été transportées du Venezuela à Istanbul par avion. La banque centrale a acheté une partie de cet or dans des exploitations aurifères primitives du sud du Venezuela, puis l'a exporté en Turquie et dans d'autres pays afin de financer l'achat de denrées alimentaires de base, compte tenu de la pénurie généralisée, selon plus de 30 personnes au courant de l'affaire.

D'après les données officielles, environ 20 tonnes d'or monétaire ont également été retirées des coffres de la banque centrale en 2018, faisant ainsi passer les réserves à 140 tonnes, soit le niveau le plus bas depuis 75 ans.

La société d'investissement d'Abu Dhabi Noor Capital a déclaré, le 1er février, avoir acheté 3 tonnes d'or à la banque centrale vénézuélienne le 21 janvier et qu'elle n'en achèterait pas davantage tant que la situation du Venezuela ne se sera stabilisée. Noor Capital a déclaré que son achat était conforme aux "normes internationales et aux lois en vigueur" à cette date.

Le gouvernement de Maduro cherche à rapatrier environ 31 tonnes d'or des coffres de la Banque d'Angleterre, craignant qu'il soit saisi dans le cadre de sanctions internationales à l'encontre du pays.

Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Jorge Arreaza a déclaré mercredi, lors d'une réunion des Nations unies à Genève, que la Banque d'Angleterre avait bloqué les avoirs du gouvernement.

Le gouvernement du président Nicolas Maduro a recouru à la vente d’or après la chute de la production pétrolière, l'effondrement économique du pays et le durcissement des sanctions américaines, qui ont affecté les revenus publics et rendu l'accès au crédit difficile.

Les États-Unis, qui soutiennent le coup de force de l'opposition pour pousser Maduro à la démission et convoquer de nouvelles élections, ont averti mercredi les banquiers et les traders de ne pas négocier l'or vénézuélien.


Source originale: Reuters


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Goldbroker ™  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits