Avec la publication des chiffres du chômage américain, l'indice Dow a 13.000 et l'or proche des 1650 $, King World News a interviewé Stephen Leeb, président et chef des placements chez Leeb Capital Management. Leeb a indiqué que si il y a une autre pause sur le prix, il investira presque tout ce qu'il a dans l'or, et même dans quelques jeunes sociétés minières.

Lorsqu'on l'a interrogé sur les derniers chiffres des demandes d'allocations chômage, Leeb a répondu : "388000 est proche de 400.000 et 400 000 est un chiffre normalement associé à une récession. Et pourtant nous avons eu environ deux ou trois mois où toutes les statistiques économiques étaient positives…

Entre le rapport sur la production publié hier et les chiffres d'aujourd'hui, le nouvelles sont négatives. Comme l'a dit Bernanke, l'économie Americaine ne croît pas assez pour créer des emplois et réduire le chômage. Le cours de l'or était en hausse ce matin parce que ce chiffre 388 000 nous rapproche encore plus d'un QE3.

Vous ne pouvez pas soutenir l'économie des États-Unis avec 8%, 8,5% de chômage. Et nous voyons apparaître des suggestions qui peuvent être considérées comme d'excellentes nouvelles pour l'or ...

Il y a 80% de probabilités de voir un QE3 au cours des trois ou quatre prochains mois. On peut même monter à 90%, étant donné qu'il y a bientôt des élections aux Etats-Unis. Je ne vois aucune raison de ne pas investir dans l'or. Sur le long terme ça va être très puissant et il ne faut pas manquer cette opportunité d'achat.

Je vais conserver mon or. Si il y a une autre pause (dans le prix), une grande partie de tout ce que j'ai ira dans l'or et peut-être dans certaines de ces jeunes sociétés minières, qui permettront aussi de faire de gros profits."

Au sujet des récentes déclarations du FMI : "C'est important parce que l'euro ne va pas durer. C'est impossible qu'il y ait une monnaie qui puisse etre utilisée par l'Espagne, l'Allemagne et la Grèce. C'est une catastrophe.

Il n'y a aucun avenir pour la monnaie unique. Comment pouvez-vous avoir une monnaie régissant les personnes travaillant vingt heures par semaine, et aussi les gens qui travaillent cinquante heures par semaine? Les gens qui produisent des biens manufacturés, contre les gens qui vivent du tourisme?

Le taux de chômage en Espagne est de 25%, et en Allemagne, le chiffre est faible. Ca n'a aucun sens. Tôt ou tard, quelque chose va se briser."