Interview de Jesse: Manipulation sur le COMEX/LBMA, défaut de livraison, et la correction du marché des métaux précieux

Publié par Fabrice Drouin Ristori | 19 déc. 2013 | Articles

Peu d'analystes suivent l'évolution des marchés du COMEX et du LBMA d'aussi près que Jesse (Jesse's Café Américain). Or c'est sur ces deux marchés que se détermine le prix spot de l'or, que s'échangent énormément de contrats d'or-papier et où on peut observer d'important mouvements d'or physique. Il est donc important d'observer ces deux marchés dans l'attente d'un défaut de livraison (sur les contrats or papier) qui marquerait le début d'une libéralisation du prix de l'or de l'emprise de la manipulation via les contrats « papiers ».

Dans cette interview avec Jesse, nous discutons des enjeux principaux sur le marché de l'or : la manipulation sur le COMEX/LBMA, un éventuel défaut de livraison, et comment les investisseurs devraient réagir à cette longue correction du marché des métaux précieux.

 

Fabrice Drouin Ristori (FDR)À la lecture de vos articles, on voit que vous passez beaucoup de temps à analyser ce qui se passe sur les marchés du COMEX et du LBMA. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi vous croyez que ces deux marchés sont essentiels dans la compréhension du marché de l’or ? 

JesseLe cours de l’or, au niveau mondial, est toujours largement déterminé sur les marchés du COMEX et du LBMA (marchés de contrats d'or papier majoritairement), et ce, en dépit de mouvements remarquables sur le marché de l'or physique, notamment d'ordres d'achats (d'or physique) considérables vers le Moyen-Orient et l’Asie.

Cela ne fait aucun sens et comme je l’ai souvent mentionné, comment est il possible que des marchés d'or « papier » à effets de levier aussi élevés, et qui sont dominés par la spéculation, les transactions à court terme et une très haute volatilité des prix, puissent déterminer les prix de l'or physique ?

C’est un symptôme des changements que nous voyons dans l’évolution du système monétaire international. Ce système est devenu dépassé et devient instable, tandis que les forces du vieux cartel bancaire anglo-américain essaient de maintenir le status quo dans un système qui ne fonctionne plus.

Vu que les échanges physiques continuent de croître je les intègre dans mes réflexions, car je m’attends à ce que les changements dans le système monétaire, que j’appelle la « guerre des monnaies », seront causés par l’affrontement entre les puissance émergentes et le cartel bancaire. C’est la vieille histoire de la thèse et de l’antithèse... la synthèse sera un nouveau système monétaire international. De quoi il sera constitué, je ne peux le dire précisément pour le moment, mais je pense que nous savons dans quelle direction regarder et quoi surveiller.

 

FDRVous faites partie des rares analystes du marché de l’or qui tirent la sonnette d’alarme sur la manipulation des marchés de l’or et de l’argent depuis longtemps. Pouvez-vous nous expliquer comment cela fonctionne spécifiquement sur le COMEX /LBMA ?

Jesse: Merci pour le compliment, mais je suis loin d’être le premier. Le GATA et Ted Butler, entre autres, ont effectué une grosse partie du travail de défrichage pour tirer la sonnette d’alarme au sujet d’irrégularités sur ces marchés, et je crois qu’ils sont mieux placés pour en expliquer les mécanismes, ayant analysé les structures du marché dans tous ses détails.

Je me suis tout d’abord intéressé à l’or, et plus tard à l’argent, vers 1999, à la suite d’une étude intense du système monétaire international. J’ai toujours été attiré par l’économie et j’étais à la tête d’une société pesant plusieurs milliards de dollars qui faisait affaire dans une centaine de pays, cela m'a permis de comprendre beaucoup mieux comment fonctionnaient les marchés internationaux de devises et les enjeux commerciaux que la plupart des Américains, certainement.

C'est lors de cette étude que je me suis d’abord intéressé à l’or, car l’on ne peut comprendre, historiquement, la monnaie et le commerce international sans comprendre l’or. Lors d'une autre étude approfondie des crises financières et des bulles que j’entrepris car j’étais aux premières loges de la bulle techno à la fin des années 90, je devins intrigué par le rôle de la monnaie et des monnaies non convertibles, et de leurs interactions avec les choses réelles et les gens.

La plupart des manipulations de marché sont, par nature, des fraudes de contrôle de marchés, et présentent toutes les caractéristiques habituelles de la fraude. Il y a de l’opacité, parce que la fraude prospère dans l’obscurité et l’information asymétrique. Il y a toujours quelques initiés, très puissants, qui ont la capacité d’en savoir plus que d’autres, d’avoir accès à de l’information privilégiée, et de manipuler les règles et les mécanismes du marché pour leurs propres intérêts.

C'est le cœur du problème. Tout le reste, ce ne sont que des détails, que vous pouvez creuser comme bien vous semble. Mais quiconque observe ces marchés de près ne peut pas ignorer cela, à moins d’être naïf ou volontairement aveugle.

 

FDRAu vu de cette manipulation et de son objectif (la protection du système de monnaies fiduciaires actuel), les investisseurs à long terme dans l’or et l’argent devraient-ils être inquiets de cette correction qui dure depuis deux ans déjà ?

Jesse: Les corrections font partie d’un marché haussier. Je suggérerais à ceux qui s’inquiètent de ne pas détenir de fortes positions ou de ne pas utiliser l’effet de levier, car c’est souvent un signe qu’ils n’ont pas encore foi en ce qu’ils veulent faire et qu’ils n’ont pas établi de position qui pourrait convenir à leur profil d'investisseur. Mais, pour ma part, en me basant sur mon portefeuille et mes positions, je ne m’en fais pas, car mon horizon d’investissement est à long terme. Tous ces événements nous indiquent simplement les changements à venir du système monétaire international. 

 

FDRPensez vous que les risques de saisie de comptes bancaires/fonds de retraite (bail-in), vont se manifester dans les mois à venir dans les pays occidentaux ?

Jesse: Je ne peux dire avec quel degré de certitude ils peuvent se réaliser puisque cela dépendent de décisions humaines qui n’ont pas été prises. Mais cela va sans dire que les risques de bail-ins sont beaucoup plus élevés qu’ils ne l’étaient il y a quelques années. Nous avons les exemples de Chypre et de MF Global et, plus largement, tout le processus de bail-out des États-Unis et de l’Union européenne en réponse à la crise financière. C’est cela qui a donné naissance aux bail-ins des épargnants pour supporter le secteur bancaire.

 

FDRCertains investisseurs ne considèrent l’or qu'en terme d'investissement. Seriez-vous d’accord pour dire que les investisseurs reconnaissent que l’or constitue effectivement une façon de se protéger contre les aléas (inflation, bail-ins), mais qu'ils ne réalisent pas pleinement qu’en investissant dans l’or ou l’argent physique, ils aident le mouvement vers un retour à un système monétaire plus sain, ce qui est bénéfique pour la société en général? Considérez-vous l’or comme un investissement « politique » d'une certaine manière, un vote contre un système monétaire corrompu comme l'ont démontré les récents scandales (LIBOR, manipulation des taux de change) ?

Jesse: Je comprends que certaines personnes voient les choses sous cet angle, mais ce n’est pas mon cas, et je préférerais que cela ne le devienne pas. J’associe plutôt l’or à un refuge, un havre où un individu peut protéger une partie de sa richesse en des temps incertains qui, comme vous savez, le sont toujours quand des changements majeurs surviennent. Je crois que les combats politiques seront pilotées par de très puissants acteurs sur la scène mondiale, et qu’il serait prudent pour les gens ordinaires de faire l'autruche et de se mettre hors de danger.

 

FDRIl est difficile de faire des prédictions sur le marché des métaux précieux, mais qu'est ce qui selon vous mettra fin aux manipulations sur les marchés de l’or et de l’argent?

Jesse: Je pense que les tensions entre le marché « papier » et physique monte peu à peu, presque chaque jour, maintenant. Et elle atteint des niveaux sensibles.

Certains ont vu la crise de 2008 arriver, mais c’était tout un défi de prédire exactement quand elle arriverait. Parce que les déséquilibres peuvent grandir et grandir, sans qu’on puisse en entrevoir la fin, on en vient à se demander s’ils sont bien réels. Mais arrive un point de basculement qui finit par faire s’effondrer ce déséquilibre.

Comment prédire la date d'un tel point de basculement? Plusieurs s’y essaient, mais je crois que c’est impossible. À mesure que le déséquilibre grandit, la puissance requise pour activer un point de basculement devient de moins en moins grande, jusqu’à ce que quelque chose qui serait normalement sans conséquence déclenche une avalanche.
Parfois, ce peut être le déclenchement d’une guerre, parfois c’est la faillite d’une seule institution bancaire, parfois c’est une nouvelle qui frappe la conscience collective comme un éclair dans la nuit.

Ce que je peux dire, c’est que nous voyons maintenant de drôles de choses arriver sur les marchés de l’or et de l’argent, une volatilité grandissante et des actions concentrées entre quelques joueurs puissants. Une lutte est en cours, et il est difficile de prédire précisément quand l'élément déclencheur arrivera.

Ceux qui prétendent le prédire suivent à peu près le même procédé : ils prédisent l’événement encore, encore et encore et, quand l’événement arrive, ils disent « vous voyez, je l’avais prédit ». Et toutes leurs prédictions erronées du passé sont oubliées. Les gens se dupent eux-mêmes de cette manière sur les marchés quotidiennement avec leurs « systèmes ».

Il faut surveiller une cassure dans le marché, des défauts de livraison. Il y en aura des petits, ici et là, et les joueurs puissants essaieront de les « résoudre », comme en bouchant des trous dans une digue. Leurs supporteurs et représentants essaieront de minimiser leur importance et de ridiculiser ceux qui exprimeront des doutes. Et, pendant un bout de temps, ils garderont le contrôle, parce que la vérité restera cachée et que les événements seront difficiles à prédire. Mais comme toujours, à la fin, la vérité éclatera et les choses feront sens à nouveau, comme elles l’ont toujours fait. Et, à ce moment-là, ces mêmes gens diront « Qui aurait pu le prédire ? »... C’est toujours de cette manière que les choses se passent, si vous regardez l’histoire des bulles et des crises.

 

FDRMerci à Jesse d'avoir pris le temps de répondre à cette interview.

 

or

Bienvenue chez Jesse's Café AméricainVous y trouverez mes observations personnelles sur l'économie et les marchés financiers. J'espère que les informations fournies vous aideront à prendre vos propres décisions de manière éclairée, même en apprenant de mes nombreuses erreurs. Mes commentaires sont une réflexion sur les macro-événements et tendances financières en général. 

Suivre Jesse sur Twitter : @JessesCafe


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Fabrice Drouin Ristori  Fondateur/CEO Goldbroker.com

   

Mes articles Site web


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits