"Au regard de la manipulation continue sur les marchés-papier de l'or et de l'argent, j’ai décidé d’interviewer des personnalités du secteur des métaux précieux et de leur poser exactement les mêmes questions sur la manipulation des prix de l’or et de l’argent : Chris Powell (GATA), James Rickards et Jim Willie (Goldenjackass.com).

Les investisseurs qui ont conscience de la manipulation des cours, se posent des questions importantes, je me suis concentré sur certaines qui vont droit au but.

J’ai déjà expliqué, dans mon dernier Market Report, qu’il y a une déconnexion croissante entre les marchés « papier » et physique. Avec ces interviews, j’ai voulu partager les points de vue externes des analystes de renom qui reconnaissent que les prix « papier » de l’or et de l’argent sont manipulés depuis plusieurs années.

Voici la première interview, avec Chris Powell, co-fondateur du Gold Anti-Trust Action Committee (GATA)."

Chris Powell

Fabrice Drouin RistoriMr Powell, merci d’avoir accepté cette nouvelle interview.

Combien de temps peut durer la manipulation sur les marchés des métaux précieux?

Chris Powell Elle peut durer aussi longtemps que les investisseurs achèteront de l’or « papier » au lieu du métal physique. L'une des caractéristiques principales de l’or est qu’il ne peut pas être imprimé. Mais il le PEUT, car  l’or « papier » peut être imprimé à l’infini. Les investisseurs qui achètent de l’or « papier » en espérant que son prix augmente investissent contre leurs propres intérêts.

FDR : Qu’est-ce qui y mettra fin?

CP : Probablement le discrédit de l’or « papier », ou une faillite du marché des contrats futures. (COMEX)

FDR : Quels seront les signes qui prouveront que la manipulation se termine?

CP : Je doute que nous ayons des signes sauf peut être la déconnection du prix de l’or « papier » avec celui de l'or physique, qui est un signal manifeste de manipulation.

Il est plus probable que le prix de l’or sera soudainement réajusté à la hausse, à un niveau qui serait plus soutenable pour les banques centrales, qui pourraient continuer leur manipulation à ce niveau de cours plus élevé nécessitant moins de ventes de leurs réserves d’or physique.

Je doute que la manipulation de l'or-papier prendra fin un jour car, pour préserver leur pouvoir, les gouvernements essaieront probablement toujours de manipuler les marchés des devises. ils vont probablement s’en tirer jusqu’à ce que les investisseurs du monde entier soient beaucoup plus informés qu’ils ne le sont à l'heure actuelle sur la manipulation des cours.

FDR : Pensez-vous que cette manipulation cessera soudainement, ou que ce sera un processus progressif?

CP : Je crois qu’une réévaluation soudaine est plus probable. Évidemment, ces réévaluations des devises se font toujours soudainement, pour créer la surprise. Aucune banque centrale ne nous préviendra quelques jours à l'avance pour que nous puissions gérer nos investissements en conséquence. Seules les banques d'affaires qui fonctionnent comme agents des banques centrales, seront avisées.

FDR : Est-ce que le cours spot de l’or/argent est toujours indicatif fiable de la valeur réelle de l’or et de l’argent physique ?

CP : Le cours spot est réellement indicatif si et seulement si les gens peuvent acquérir des métaux précieux à ce cours. Or le cours spot « papier » est en train de perdre de sa pertinence à mesure que les pénuries sont rapportées et que certaines Mines gouvernementales limitent la production de pièces d’or et d’argent.

Les pénuries et le rationnement constituent des formes de hausses de prix non inclus dans le cours spot papier. Le cours spot ne sert pas à grand-chose si le produit n’est pas disponible. Pour le moment, le prix de la plupart des actifs reliés à l’or continue d'être déterminé en fonction du prix spot « papier » et des contrats futures.

FDR : Quelles seraient les conséquences d'un marché de l'or librement déterminé pour les populations mondiales – pas seulement pour les investisseurs, mais pour les populations en général?

CP : Un marché des métaux précieux non manipulé permettrait de libérer de façon générale tous les marchés et les peuples. Cela réduirait le pouvoir des gouvernements et des banques centrales de contrôler en secret les prix de tous les capitaux, du travail, et des biens et services dans le monde.

Une telle libération représente l’objectif de ceux qui veulent exposer au grand jour ce système de manipulation des prix de l’or et de l'argent par les banques centrales. Ce que les gens utilisent comme forme de monnaie importe peu.. nous voulons simplement qu’ils aient le choix d'une monnaie qui ne soit pas sous contrôle des gouvernements.

Voici comment Von Mises l'explique : « Il est impossible de comprendre le sens de l’idée d’une monnaie stable si l’on ne réalise pas qu’elle a été instituée en tant qu’instrument de protection des libertés civiles contre les avancées despotiques des gouvernements. Idéologiquement, elle appartient à la même catégorie que les constitutions et les chartes des droits. »

FDR : Merci à Chris Powell d'avoir pris le temps de répondre à cette nouvelle interview.