La Russie va nettement accroître ses achats d’or. Vendredi, suite à la signature d'un décret par le Premier ministre du pays, Mikhaïl Mishustin, le Fonds souverain russe National Wealth Fund (NWF) a reçu le feu vert pour diversifier ses actifs en investissant dans l'or.

"Les réserves financières du NWF peuvent être allouées dans les comptes de la Banque de Russie sous forme de métaux précieux, en particulier d'or, qui est traditionnellement considéré comme un actif défensif", a annoncé le service de presse du cabinet.

Selon le gouvernement, cette décision, proposée fin 2020, permettra de diversifier les investissements du fonds afin d'assurer leur sécurité et d'accroître le rendement des allocations.

Le NWF fait partie des actifs du budget fédéral de la Russie. Il a été créé pour soutenir le système national de retraite, mais peut également être utilisé pour couvrir les déficits budgétaires en temps de crise. Au 1er janvier, l'encours du fonds s'élevait à plus de 13,5 trillions de roubles, soit près de 184 milliards de dollars, selon le ministère des finances.

À long terme, les métaux précieux sont des investissements beaucoup plus durables que les actifs de marchés financiers.

Plus tôt cette année, la Banque centrale russe a annoncé que la valeur des réserves d’or de la Russie avait dépassé pour la première fois ses avoirs en dollars américains. Fin juin 2020, la Russie détenait 128,5 milliards $ en or, ce qui représente 22,9% de ses réserves de change, dépassant de près de 4 milliards $ la valeur de ses avoirs en dollars américains.