Investir dans les nouvelles technologies peut paraître risqué : qui sait quelle société de pointe existera encore dans dix ans ? Les matières premières qu’elles utilisent, en revanche, seront toujours là, et l’argent est l’un des principaux métaux pour en profiter.

Vous avez peut-être déjà lu que l’argent-métal est l’or du pauvre.

Il est souvent négligé par les investisseurs, même lors d’un rally des matières premières.

En fait, lorsque la plupart des gens pensent à ce métal singulier, ils ne l’envisagent pas comme un investissement.

Ils pensent plutôt aux précieux couverts de leur grand-mère, qu’ils ne sortent que pour les grandes occasions.

Dans cet article, je vais expliquer pourquoi l’argent-métal est bien plus qu’un brillant héritage familial. En fait, il est indispensable pour l’économie future… et pour vos investissements.

Une opportunité formidable

J’écris des articles d’information financière depuis 12 ans et, durant cette période, j’ai énormément appris sur les métaux et les industries minières.

J’ai rencontré des prospecteurs et des producteurs aux quatre coins du monde. Et j’ai assuré des rendements élevés à nos abonnés grâce à diverses recommandations d’investissements dans les matières premières.

L’argent-métal a toujours occupé une place spéciale dans mon cœur. Et je peux vous dire qu’il y a de nombreuses raisons de l’aimer en ce moment.

L’argent est à la fois un métal précieux et un métal industriel. Il est utilisé dans presque toutes les grandes industries, des biocides à l’électronique en passant par les panneaux solaires et les batteries.

Il est peu probable que vous passiez un seul jour sans utiliser un produit fabriqué à partir d’argent, même si vous ne le voyez pas.

Mais voici pourquoi ce métal m’enthousiasme tant actuellement : l’argent joue un rôle essentiel dans la transition mondiale vers les nouvelles énergies.

Les nouvelles énergies (ou énergies alternatives) désignent toutes les sources d’énergie autres que les combustibles fossiles. Elles sont au cœur de la mégatendance de l’énergie verte qui traverse actuellement la planète.

L’argent ne semble peut-être pas être un « métal énergétique. » Mais ses propriétés en font un champion dans la mégatendance de l’énergie verte à deux égards : c’est un meilleur conducteur électrique que le cuivre et il possède la plus haute conductivité thermique de tous les métaux.

C’est pourquoi l’argent-métal est un composant essentiel dans la plupart des panneaux solaires et des véhicules (électriques ou non). Et la quantité d’argent-métal nécessaire à l’avènement de l’ère des nouvelles énergies ne fera qu’augmenter dans les années à venir.

Prenons l’exemple de la Californie. Cet État américain a récemment imposé que toutes les nouvelles maisons résidentielles soient équipées de systèmes d’énergie solaire.

C’est une grande victoire pour l’argent-métal.

Selon le Silver Institute, près de 110 millions d’onces d’argent ont servi à la fabrication de panneaux solaires en 2021, soit une augmentation de 13% par rapport à 2020.

D’autres États suivent l’exemple de la Californie, ce qui se traduira par un énorme bond de la demande d’argent-métal dans le domaine de l’énergie solaire.

De l’argent-métal dans les voitures

Mais l’énergie solaire n’est pas la seule raison pour laquelle l’argent va connaître un grand essor dans les années à venir. L’utilisation de ce métal dans les automobiles est également en hausse.

Ce n’est un secret pour personne que la plupart des grandes économies mondiales ont déployé des efforts considérables pour abandonner les moteurs à combustion interne (MCI) et passer aux véhicules électriques (VE).

Beaucoup d’experts s’accordent à dire que les véhicules autonomes entièrement électriques règneront sur la route dans un avenir pas si lointain. Cela aussi est de bon augure pour l’argent-métal. En effet, la fabrication d’un VE nécessite plus d’argent-métal que celle d’un véhicule à essence traditionnel.

Chaque batterie de VE est composée d’environ 25 à 50 grammes d’argent, alors qu’un véhicule avec un MCI en nécessite environ 15 à 28 grammes.

Le Silver Institute estime que la demande d’argent pour l’industrie automobile sera de 64 à 65 millions d’onces en 2021 et qu’elle atteindra environ 80 millions d’onces en 2025.

Une déconnexion entre le potentiel et le prix

La bonne nouvelle, c’est que l’argent-métal est encore aujourd’hui bon marché.

Il se négocie bien en dessous de son plus haut, à 46 $ l’once, atteint en mars 2011. Et il a baissé d’environ 18% en 2021.

Pourtant, la demande d’argent est prête à dépasser le milliard d’onces en 2021, pour la première fois depuis 2015. Il s’agit d’une augmentation de 15% par rapport à 2020.

Tout cela nous apprend qu’il existe une déconnexion entre le potentiel de ce métal et son prix. Les investisseurs ignorent l’argent-métal, malgré l’énorme potentiel de croissance que nous avons souligné plus haut. Ce phénomène pourrait représenter une très importante opportunité de création de richesse de votre vie – si vous savez comment la saisir.

Comment profiter de cette déconnexion du marché

Alors, comment profiter de cette opportunité ?

L’un des moyens les plus simples est d’acheter de l’argent physique.

Vous pouvez commencer par acheter les pièces d’argent massif les plus populaires. Il s’agit notamment des American Eagles, des Canadian Maple Leafs et des Austrian Philharmonics. En pratique, les revendeurs d’or bien établis proposent aussi souvent des pièces d’argent, et vous pouvez donc en retrouver facilement si vous avez déjà investi dans de l’or physique.

N’oubliez pas que, comme pour l’or, le prix des pièces est généralement supérieur au cours spot de l’argent-métal.

Pour éviter les surprimes élevées, les lingots d’argent sont une autre excellente option. Leurs primes sont plus faibles que celles des pièces.

Les prochaines années pourraient être très importantes pour l’argent. C’est le moment d’orienter plus fortement votre portefeuille vers ce métal mal-aimé.


Source originale: La Chronique Agora