La baisse de l'or et de l'argent en fin semaine dernière a découragé les investisseurs du secteur des métaux précieux, d'autant plus que leurs craintes ont été amplifiées par certains analystes qui anticipaient une chute aux alentours des 900 $. C'est tout à fait normal lorsque les prix sont à la baisse, cependant nos graphiques semblent indiquer que les cours de l'or et de l'argent sont proches de compléter l'énorme figure de retournement initiée en 2013 (en ce qui concerne l'or).

C'est sur le graphique à 10 ans que l'on peut mieux observer cette configuration. On pourrait la décrire comme une tête-et-épaules inversée ou une soucoupe, mais mieux vaut la considérer comme les deux à la fois, ou peut-être comme un hybride ayant les caractéristiques des deux figures. Quoi qu'il en soit, comme nous pouvons le voir sur ce graphique, il semble qu'on soit sur le point d'en sortir, ce qui sera très important si cela se produit, car un modèle de base de cette ampleur peut soutenir une hausse massive du marché. En ce qui concerne le timing, cela pourrait prendre plusieurs mois et il est probable que cela se produise pendant la saison forte de l'or, de juillet à septembre. Pour maintenir le scénario haussier, l’or doit rester au-dessus de la limite de la soucoupe.

 

 

Intégrée dans l'énorme figure en tête-et-épaules ou soucoupe, une fine base d'une figure en tasse avec anse s'est formée au cours de la dernière année et nous pouvons la voir à sa juste valeur sur le graphique sur un an. La partie anse de cette figure peut être considérée comme une période de consolidation/réaction qui a laissé du temps pour la détente des conditions de surachat de novembre à février, mais aussi pour que les moyennes mobiles s'orientent lentement vers un alignement beaucoup plus favorable, ce qui est maintenant le cas.

 

 

Sur les deux graphiques ci-dessus, la baisse de la fin de la semaine dernière ressemble à "une tempête dans une tasse de thé" ou, compte tenu de la configuration illustrée sur le graphique à un an, une tempête juste à côté d'une tasse à thé et les derniers COT révèlent pourquoi : les gros spéculateurs étaient soudainement devenues trop optimistes, ils devaient donc être punis. Bien que les COT se soient sans doute améliorés à la suite de la baisse de jeudi et de vendredi (nous ne le saurons pas avant la semaine prochaine), les gros spéculateurs pourraient être sanctionnés un peu plus de temps, surtout que juin et juillet ne sont généralement pas de bons mois pour les métaux précieux. Il ne serait donc pas étonnant de voir encore quelques baisses au cours des prochaines semaines, avant que l'or et l'argent se redressent à partir de juillet.

 

 

Le graphique saisonnier suivant montre que le mois de juin a tendance à être, en moyenne, plutôt négatif pour l'or, bien qu'il ne le sera pas cette année si l'Iran est attaqué.

 

 

Le tableau d'ensemble pour l'or et de l'argent continue d'être très positif, bien que nous devrons peut-être d'abord composer avec une faiblesse d'ici juillet en raison de la tendance baissière actuelle et de facteurs saisonniers négatifs jusqu'à la fin juin. Cela devrait offrir une occasion d'établir des positions dans tout le secteur avant la hausse prévue à la fin de l'été qui promet d'être très importante si l'or parvient à dépasser le niveau clé des 1400 $.