Les réserves d'or de la Banque nationale de Pologne (NBP) ont augmenté de 125,7 tonnes pour atteindre 228,6 tonnes, selon un communiqué publié vendredi.

Le directoire de la NBP a pris la décision stratégique d'augmenter sensiblement la part d'or dans les réserves de change du pays.

"L'année où nous célébrons le centenaire du zloty polonais, fondement de la force économique de notre pays, nous sommes parvenus à accroître nos réserves stratégiques d'or et à prendre des mesures pour rapatrier une part importante de l'or polonais dans le pays. En remplissant nos obligations constitutionnelles, législatives et simplement patriotiques, nous construisons non seulement la force économique de l'État polonais, mais également des réserves qui garantiront sa sécurité financière. Telle est la tendance mondiale, mais aussi l'attente de la société polonaise", a déclaré Adam Glapiński, le gouverneur de la Banque nationale de Pologne.

Sur les 125,7 tonnes achetées au cours des 12 derniers mois, 100 tonnes l'ont été en 2019 et 25,7 tonnes en 2018.

 

 

La banque centrale ajoute : "Grâce aux achats effectués au cours des 12 derniers mois, depuis le début du mandat du professeur d'économie Adam Glapiński, la NBP est passée de la 34e à la 22e place des plus gros détenteurs d'or au monde, et de la 15e à la 11e place en Europe, dépassant ainsi tous les autres pays d'Europe de l'Est".

Le communiqué de la NBP indique également que les banques centrales doivent "diversifier les lieux de stockage de leurs réserves d'or afin de limiter les risques géopolitiques qui pourraient entraîner, par exemple, une perte d'accès ou une restriction de la disponibilité des ressources en or détenues à l'étranger".

La Pologne prévoit désormais de rapatrier "près de la moitié" de ses réserves stratégiques d'or (environ 100 tonnes - toutes stockées à la banque d'Angleterre à Londres) dans les coffres de la NBP à Varsovie.