Gerald Celente, fondateur de Trends Research, a donné son avis sur l'or, ainsi que sur d'autres tendances importantes, lors d'une interview pour King World News. Celui qui est considéré par beaucoup comme l'un des meilleurs indentificateurs de tendances au monde a comparé le cycle actuel avec celui de 1970.

"Beaucoup de gens disent "La bulle de l'or a éclaté", je ne suis pas de cet avis. Je suis un indentificateur de tendances et ma prévision est que l'or va continuer à augmenter. Il peut corriger à court terme, mais à long terme, je suis optimiste. Et je ne spécule pas sur l'or, j'investis dans l'or.

J'ai de l'or car j'anticipe une période où l'or atteindra des sommets.

Permettez-moi de revenir à 1978 quand j'ai acheté mes premières 100 onces d'or à 187,50 $ l'once. Les temps sont vraiment différents entre hier et aujourd'hui. Il n'y avait pas la zone euro, en tant qu'union monétaire.

En d'autres termes, l'ensemble du marché de l'or dans les années 1980 était centré sur les US. Il n'y avait pas de bankrun en Grèce comme aujourd'hui. Il n'y avait pas la dépression en Espagne et de bankrun sur les banques de la zone euro comme aujourd'hui.

La donne est complètement différente ....

Il n'y avait pas une dette de 16 milliards de dollars aux États-Unis comme aujourd'hui. Il n'y avait pas d"opérations comme QE1, QE2, ou la BCE qui déversent 1,4 milliards d'euros dans le système via des opérations de refinancement à long terme, avec de l'argent emprunté à la banque centrale.

Il n'y avait pas d'explosion de la zone euro. Il n'y avait pas de grande récession / dépression. Ce n'était qu'un soubresaut dans le temps à l'époque. C'est un scénario très différent aujourd'hui.

Regardez ce qui se passe en Chine, tous leurs chiffres se détériorent, des exportations aux importations. Si vous regardez leur marché immobilier, il est pratiquement en chute libre. Vous voyez les prix des matières premières plongés dans l'ensemble. Pourquoi? Parce qu'un ralentissement complet est en train de se réaliser.

Regardez les derniers rapports publiés sur le chômage, qui est beaucoup plus élevé que ce qu'ils avaient prévu, comme l'étaient les emplois créés le mois dernier. Il n'y a pas de redressement. La seule chose que les planificateurs centraux vont faire, c'est de continuer à imprimer de l'argent papier.

Regardez ce qui est arrivé à l'euro. Il s'est récemment échangé aussi bas que 1,26 dollar. Le dollar est à la hausse. Génial, ils ont torpillé le Lusitania, mais les voici à bord du Titanic. C'est ce que le dollar est.

Je suis donc sur l'or à long terme. Il s'agit d'un scénario totalement différent de celui des années 70. Beaucoup de hedge funds, de financiers et de spéculateurs qui ont fait de mauvais paris dans d'autres domaines (les actifs), ont vendu leur or pour couvrir leurs pertes. Et c'est dans l'intérêt des banques centrales, à travers le monde, de maintenir la manipulation à la baisse du cours de l'or afin d'éviter un bankrun généralisé.

Si je vivais en Grèce et que j'avais deux Nickels (pièce d'argent américaine) à stocker, ils ne seraient pas dans une banque. Tout l'argent "intelligent" quitte la Grèce. Il se déplace hors de l'Espagne et du Portugal.

Donc, pour moi, les "jours en or" sont juste devant nous. "