Banques centrales

L’immobilier, prochaine victime de la crise du Covid ?
Publié par Philippe Herlin | 18 févr. 2021 | Articles 14643

D’un côté, la planche à billets de la Banque centrale européenne (BCE) alimente toutes les bulles, au premier rang desquelles les marchés actions qui volent de record en record, comme si la crise du Covid n’avait jamais existé… L’immobilier fait aussi partie des potentiels "réceptacles" des liquidités monétaires, comme l’a montré la crise des subprimes. Mais cette fois, il ne semble pas que ce soit le cas.

Lire cet article


L’histoire de l’Euro depuis vingt ans
Publié par Charles Gave | 15 févr. 2021 | Articles 2337

Nous n’avons plus de prix de marché pour le Temps (les taux d’intérêts sont faux), nous n’avons plus de prix de marché pour le Risque (la BCE ne cesse d’intervenir sur les "spreads" de crédit qui mesurent ce risque) et nous n’avons plus de prix de marché pour les différentes zones géographiques (les taux de change n’existent plus).

Lire cet article

Enquête sur les réserves d’or des banques centrales
Publié par Franck Pengam | 14 févr. 2021 | Articles 7661

Il y a peu de chances que les banques centrales réduisent leurs avoirs en or d’ici mi-2021. C’est même le contraire qui peut arriver avec une augmentation des allocations en or : un peu plus de 60% des répondants, un groupe de banques centrales responsables de 1 700 Md$ de réserves totales de dollars, ont déclaré s’attendre à ce que leurs avoirs en or augmentent au cours des 12 prochains mois.

Lire cet article

Quand et comment la manipulation des prix de l’or et de l’argent va-t-elle se terminer ?
Publié par Laurent Maurel | 13 févr. 2021 | Articles 9788

Le Comex est devenu un marché de livraison de métal physique, ce qui n’était pas du tout censé être sa mission initiale. Pour y parvenir, le Comex a dû importer de l’or et de l’argent en énorme quantité. Cela se retrouve dans les chiffres d’importations des USA qui ont importé près de 650 tonnes d’or en 2020… chiffre jamais atteint auparavant.

Lire cet article





Et revoici Mario Draghi, ou comment l’argent va couler à flots en Italie
Publié par Philippe Herlin | 4 févr. 2021 | Articles 14922

C’est donc la dépense à tout va qui va s’imposer en Italie, moins pour relancer l’économie (les plans d’aide ont un effet réel limité) que pour sauver un système bancaire très fragilisé. Christine Lagarde ne trouvera rien à y redire, on peut donc être certain que la planche à billets de la BCE va continuer à tourner à pleine vitesse.

Lire cet article