À la veille de la conférence de presse que doit tenir demain Ben Bernanke sur l'avenir de la politique monétaire de la FED, les cours de l'or et de l'argent ont été, une nouvelle fois, victimes "d'attaques" dès l'ouverture du COMEX à 14h30 CET (Heure centrale Européenne).

De nombreux analystes s'attendent à l'annonce d'un nouveau plan important de rachats d'actifs par la FED, un QE4, en remplacement du plan "Opération Twist" qui arrivera à échéance à la fin de l'année.

Devant cette nouvelle vague de "monétisation" démesurée, les cours de l'or et de l'argent auraient dû réagir fortement à la hausse (ce qu'ils feront progressivement à partir du 12 Décembre). Mais comme systématiquement les jours qui précèdent l'annonce officielle des plans d'assouplissement monétaires, aucun lien ne doit être fait entre performance de l'or et politique monétaire inflationniste.

L'or et l'argent agissant comme un "canari dans la mine", donc annonciateur en l'occurrence de la dévaluation des monnaies, il est primordial d'en manipuler les cours afin que les investisseurs ne fassent pas le lien entre impression monétaire et destruction du pouvoir d'achat des monnaies. Dévaluation généralement matérialisée dans un marché libre par une augmentation des cours des métaux précieux.

Observons, pour les plus sceptiques, quelques statistiques présentées récemment par le GATA concernant les dernières sessions de trading de l'or sur le COMEX :

- 23 des 24 derniers jours de trading sur le COMEX ont vu le cours de l'or chuter significativement à l'ouverture (à 14h30 CET exactement). Soit une probabilité de chute du cours de l'or de 96% depuis fin Octobre à chaque ouverture du COMEX.

- Le PM Fix (heure de l'après midi de détermination du cours de l'or) a été systématiquement inférieur, ou au maximum supérieur de 5 dollars à l'AM Fix (heure de détermination du cours de l'or en fin de matinée) lors de 31 sur les 32 derniers jours de trading.

- Le cours de l'or aujourd'hui est de 30 dollars inférieur au cours de l'or avant l'annonce du précédent QE3, et nous sommes à la veille d'une nouvelle annonce massive d'impression monétaire. Cela ne fait strictement aucun sens.

Le cours de l'or, sur les derniers mois, semble se comporter comme si l'impression monétaire n'avait pas lieu, comme si aucune crise mondiale (la pire depuis 1930) n'existait, et comme si l'Europe se portait à merveille. Autant d'éléments très "baissiers" concernant les monnaies papiers que sont le dollar et l'Euro et qui devraient déclencher une performance plus sensible des cours de l'or et de l'argent.

Quelle conclusion en tirer ?

Une manipulation désormais aussi flagrante des cours de l'or et de l'argent (qui ne permet pour rappel que de contenir une hausse régulière des cours depuis 12 ans) signifie que la, ou les crises qui s'annoncent, seront très favorables à l'or.

Personne ne manipulerait les cours avec une telle intensité et de manière aussi flagrante, si une explosion rapide des cours à la hausse n'avait pas de conséquences si catastrophiques pour le système financier et monétaire actuel.

On peut logiquement penser qu'une manipulation plus discrète des cours aurait plus de sens. Ou qu'une "retraite" plus rapide (en laissant les cours augmenter plus rapidement) permettrait d'éviter un transfert trop massif d'or et d'argent physique de l'Ouest vers l'Asie et la Chine. La Chine, qui comme d'autres pays émergents et quelques investisseurs avisés, sait parfaitement que la manipulation représente une opportunité exceptionnelle d'acquérir du "physique" à un cours artificiellement bas.

Mais tout porte à croire désormais, qu'il n'y a plus d'autre possibilité, pour les grands bénéficiaires du système financier actuel, que de manipuler désespérément et ouvertement les cours de l'or et de l'argent afin de maintenir encore un temps l'illusion, que le système monétaire actuel peut perdurer.