Pour ceux qui avaient encore des doutes sur la statégie monétaire de la FED (banque centrale Américaine) et l'avenir du dollar, Ben Bernanke, patron de la FED, vient de rappeler à tout le monde qu'il est disposé à "imprimer" (augmenter l'endettement) d'autant de milliards de dollars nécessaires pour relancer la croissance aux US (en d'autres termes, pour sauver les banques).

Les QE1 et QE2 n'ont eu aucun succès sur le taux de chômage US, mais Ben Bernanke vient d'annoncer le QE3, un plan qui prévoit deux choses :

- Le rachat de 40 Milliards de dollars de MBS par mois (Mortgage Backed Securities), pas de limite de montant, pas de date de fin, cela ressemble beaucoup à un plan d'impression monétaire à l'infini.

- Le maintien des taux bas jusqu'en 2015.

>> Cliquez-ici pour lire le communiqué de presse de la FED.

La réaction de l'or et de l'argent ne s'est pas faite attendre comme en témoigne les deux graphiques ci-dessous :

Nul doute que les deux principales banques détenant d'énormes positions vendeuses sur l'or et l'argent (la JP Morgan sur l'argent et HSBC sur l'or) sont désormais dans des situations très sèrieuses. Bill Murphy du GATA prédit pour rappel, un scandale du niveau du Libor dans les mois à venir, concernant cette fois-ci la manipulation des cours de l'or et de l'argent. Nous devrions être fixé sous deux mois.

Le cours du dollar a plongé quant à lui dès l'annonce de ce nouveau plan, la guerre des monnaies bat donc à son plein après l'annonce du plan de la BCE par Mario Draghi.

La course à la dévaluation des monnaies (pour relancer les exportations des zones et pays concernés) s'intensifie globalement.

Rappelons simplement que toutes les monnaies chutent en terme de pouvoir d'achat face à l'or et l'argent, certes à des vitesses différentes, ce qui créée parfois l'illusion de l'appréciation d'une monnaie par rapport à une autre, mais l'analyse du cours de l'or dans toutes les monnaies depuis 10 ans ne laisse planer aucun doute sur une destruction généralisée du pouvoir d'achat des monnaies. 

Les investisseurs en or et argent physique bénéficient pleinement de ces politiques monétaires destructrices, désormais mises en action des deux cotés de l'Atlantique, ainsi qu'en Asie. 

Malheureusement 99% de la population mondiale en fait les frais via des taux d'inflation records. Prise en étau entre une inflation galopante et des taxes qui augmentent de toutes parts (afin de financer un endettement qui a permis de sauver les banques, rappelons le) une grande partie de la population mondiale s'appauvrit.

Les vraies révolutions ne démarrent que quand les estomacs sont vides. La politique inflationniste des banques centrales, en essayant de sauver un système monétaire pervers, a pour conséquence l'augmentation du prix de toutes les matières premières et le déclenchement des mouvements sociaux de demain.

"La folie est de refaire la même chose et de recommencer, en espérant un résultat différent" Albert Einstein.