La Banque centrale d'Irlande (CBFSAI) a ajouté 78 millions € (88 millions $) à ses réserves d'or en novembre, selon des données publiées cette semaine. 

Ces achats signifient que l'institution a augmenté ses avoirs en métal jaune d'environ trois tonnes en trois mois, soit une augmentation de 60% par rapport au niveau maintenu depuis plus d'une décennie.

 

 

Le taux d'inflation annuel de l'Irlande a atteint 5,3% en novembre, et l'Institut de recherche économique et sociale du pays a averti que les hausses de prix pourraient être plus importantes que prévu en 2022. 

La Banque centrale d'Irlande a refusé de donner les raisons de son regain d'intérêt pour l'or, déclarant que "les transactions d'or de la banque centrale sont commercialement sensibles et qu'elle ne peut pas divulguer les détails de sa stratégie de gestion d'actifs au-delà des informations présentées dans le rapport annuel."

Karl Whelan, professeur d'économie à l'University College Dublin et ancien économiste à la Banque centrale d'Irlande et à la Fed, a ajouté que "les raisons pour laquelle la banque a pris cette décision ne sont pas claires - mais peut-être est-ce lié au fait que l'or est perçu comme une couverture utile contre l'inflation." 

En novembre, le prix de l'or en euros a atteint son plus haut niveau depuis plus d'un an.