J’ai déjà expliqué dans un précédent Market Report que notre système monétaire actuel pouvait être comparé à un jeu de chaises musicales.

Ce que très peu d’investisseurs savent c’est que cette métaphore s’applique également parfaitement aux marchés de l’or et de l’argent. 

Et ce, pour une raison simple : la taille du marché de l’or « papier » vendu sous forme de certificats est 100 à 150 fois plus importante que celle de l’or physique existant réellement.

Alors quand un pays de l’importance de l’Allemagne décide de rapatrier son or physique, révèlant ainsi une forte préoccupation des Allemands quant à leur possibilité de récupérer leur or physique stocké aux USA, en Angleterre et en France, les investisseurs prudents devraient prendre cet avertissement au sérieux. 

D’autant plus sérieusement quand on apprend qu’il faudra 7 ans à l’Allemagne pour récupérer ce qui ne représente qu’une petite partie de la totalité de l’or qu’elle possède. Ce délai ne trouve explication logique si l’or existe bel et bien dans les coffres de la FED de New York, de la banque d'Angleterre et de la banque de France.

Le levier de 100 à 150 qui existe entre or « physique » est or « papier » devrait alarmer les investisseurs car quand la musique s’arrêtera, il n’y aura pas assez de chaises pour tout le monde (or physique) et ceux possédant de l’or papier comprendront alors ce que risque de défaut de contrepartie signifie.

L’Allemagne vient de réserver sa chaise, le Vénézuela en a été le précurseur et le mouvement s’accélèrera comme je l’explique depuis plus d’un an. Dernier pays en date, la Suisse.

Alors sous quelle forme possédez vous votre or ? en détention directe, mutualisée ? Pouvez vous réellement accéder à votre or ? Le toucher ? Connaissez vous le numéro de série exacte de vos barres d’or ? 

La plupart des investisseurs pensant posséder de l’or ne possèdent en réalité que du papier, illusion d’une protection de leur patrimoine.

Vous devez savoir ou se trouve votre or, avoir la garantie que personne d’autre que vous ne le possède, connaître le numéro de série de vos barres d'or, pouvoir y accéder et en prendre possession si besoin.

C’est exactement ce que l’Allemagne est en train de faire.

Le mouvement de l’or « papier » vers l’or « physique », pour le moment encore relativement discret, peut s’accélérer à tout moment. Mais quand le mouvement sera lancé, nous assisterons à un des plus importants « short squeeze » de l’histoire du marché de l’or.

(Comprendre short squeeze dans le sens : incapacité des vendeurs d’or « papier » à fournir de l’or physique aux investisseurs en échange des certificats et donc, obligation de ces vendeurs soit d’acheter de l'or physique sur les marchés faisant ainsi exploser les cours, soit de faire défaut ruinant les épargnants ayant investi via leur produit financier type or « papier »).

Des pays crédibles comme l’Allemagne, la Chine, la Russie convertissent une partie de plus en plus importante de leurs réserves en or physique. Vous n’en entendez pas (ou peu) parler pourtant par leurs comportements ils vous montrent le chemin.

Encore une fois quand le mouvement s’accélèrera, et que le marché de l’or physique reprendra le dessus dans la détermination du cours de l’or, alors nous assisterons à un « short squeeze » monumentale qui propulsera l’or entre 5000 et 10 000 dollars l’once.