Monnaie

Où investir quand l'État et les banques centrales administrent les marchés ?
Auteur Charles Gave | Publié par Richard Détente | 21 sept. 2020 | Articles 1457

Dans cette interview, Richard Détente interroge Charles Gave afin d'expliquer les changements importants engendrés par un passage à des marchés administrés. En effet, aujourd'hui, les banques centrales sont en position d'administration des marchés et des prix. Nous assistons à une véritable révolution qui entraîne de nombreuses conséquences.

Lire cet article

Risque d’inflation : la prise de conscience s’étend
Publié par Philippe Herlin | 16 sept. 2020 | Articles 9562

La BCE se substitue au marché. C’est plus simple ainsi, nul besoin de convaincre les investisseurs, on imprime de l’argent et c’est terminé. Dans ce schéma, on assiste de facto à la fusion du Trésor et de la banque centrale : le financement du déficit de l’État est directement branché sur la planche à billets, la création monétaire est en roue libre.

Lire cet article




La bonne plaisanterie des banques centrales : si l’inflation revient, on augmente les taux d’intérêt
Publié par Philippe Herlin | 2 sept. 2020 | Articles 12535

Même les banques centrales envisagent le retour de l’inflation, voilà qui devrait alerter tous les épargnants et tous les investisseurs de la planète. On le rappelle, les banques centrales ont été créées au XIXe et au début du XXe siècle (pour la Fed) afin de garantir la valeur de la monnaie, c’est-à-dire de lutter contre le dérapage des prix.

Lire cet article

Étrangeté de l'espace et monnaie hélicoptère
Publié par Egon Von Greyerz | 26 août 2020 | Articles 7656

Les grandes banques centrales ont totalement perdu le contrôle et l'économie mondiale flotte, désemparée et sans aucune direction. Depuis fin 2006, les principales banques centrales (Fed, BCE, BOJ et PBOC) ont augmenté leurs bilans de 5 000 milliards $ à 25 500 milliards $ aujourd'hui. La majorité des 20 000 milliards $ créés depuis 2006 ont servi à soutenir le système financier.

Lire cet article

Et si la dette n’avait aucune importance ? Est-ce réaliste ?
Publié par Philippe Herlin | 24 août 2020 | Articles 31136

Finalement, et si la dette ce n’était pas grave ? Et si l’explosion de son montant partout dans le monde depuis la crise du coronavirus n’avait aucune conséquence néfaste ? Et si on pouvait même en faire disparaître une partie sans encourir aucun dommage ? Voici la petite musique que l’on entend de ceux qui veulent toujours plus de dépense publique, qui considèrent qu’elle seule peut nous sortir de l’ornière, qu’il faut continuer à imprimer de l’argent. Les keynésiens contre-attaquent

Lire cet article

Covid-19, une diablerie
Publié par Egon Von Greyerz | 19 août 2020 | Articles 9029

Est-ce une simple coïncidence si le Coronavirus a commencé à se répandre dans le monde en janvier-février, en pleine crise du système financier ? Tout au long de l'histoire, le déclenchement d'une crise a toujours été un remède bien connu, appliqué par les dirigeants pour détourner l'attention du véritable problème, qu'il soit politique ou financier.

Lire cet article