Marché actions

Interview de Gary Christenson: Prix de l'or en 3 vagues, la relation entre la bourse et l'or, vers un yuan convertible en or ?
Publié par Goldbroker ™ | 23 sept. 2014 | Articles

Interview de Gary Christenson: Influence de la géopolitique sur l'or, Prix de l'or en 3 vagues de 1971 à 2014, L'or est-il en phase de correction ?, L'or des États-Unis à Fort Knox est-il en sécurité ?, La montée du prix de l'or est-elle liée à un effondrement du dollar US ?, Comment investir dans l'or: ETF ou or physique ?, Quelle est la relation entre la bourse et l'or ?, L'or peut-il être à nouveau confisqué ?, Aurons-nous la déflation ou l'hyperinflation?, Les réserves d'or de la Chine et le rôle du pays dans le marché de l'or, À la fin de cette correction, l'argent suivra t'il l'or ?

Lire cet article

Zone de compression artificielle pour le prix de l'or
Publié par Léonard Sartoni | 20 sept. 2014 | Articles

L'or papier a donc continué d'être vendu sans relâche, avec les traditionnels mouvements suspects qui se produisent en dehors du COMEX, pour pouvoir encore plus facilement briser les supports. L'argent, pourtant déjà très survendu mais plus facile à manipuler, a été victime d'un puissant smash down vendredi pour lui faire casser son support majeur à $18.

Lire cet article






777, Kondratiev et la crise de 2000-2021 (Partie I)
Publié par Léonard Sartoni | 19 août 2014 | Articles

La Fed a combattu par tous les moyens possibles l’installation de la vague corrective, car l’ampleur de la dette est telle que laisser se produire une déflation conduirait à une catastrophe sans précédent. Nous avons en effet passé depuis longtemps le point de non-retour, et la seule solution pour la Fed est de dévaluer massivement le dollar, quitte à créer une nouvelle devise pour cela.

Lire cet article

La montagne de produits dérivés de la Deutsche Bank commence à inquiéter les autorités américaines
Publié par Philippe Herlin | 31 juil. 2014 | Articles

Au-delà de la Deutsche Bank, il faut bien comprendre que l’ensemble des grandes banques mondiales détiennent des montants démesurés de produits dérivés aux côté desquels leurs fonds propres s’avèrent tout simplement ridicules. Et cela constitue un risque systémique largement sous-estimé par les actionnaires comme par les déposants.

Lire cet article