Vu de France, il n’était jusqu’ici qu’un clown criblé de scandales divers. Mais une petite musique commence à s’installer : "On dira ce qu’on voudra de Donald Trump, l’économie américaine se porte à merveille"... Avec la politique de "l’Amérique d’abord", une promesse martelée durant sa campagne, le pays affiche un taux de chômage en baisse et une croissance économique à 4,1% au deuxième trimestre, tandis que les chiffres trimestriels de la zone euro atteignent 0.4% sur la même période. Comment expliquez-vous les succès actuels de l'économie américaine ? Comment comprendre un tel différentiel entre les deux zones économiques ?